Tesla possède-t-elle la technologie nécessaire pour reconstruire l'ensemble du réseau électrique d'une île de plus de 3 millions d'habitants ? On pourrait bientôt le savoir.

Elon Musk, le patron du constructeur automobile Tesla, avait affirmé, jeudi 5 octobre, que son entreprise pouvait aider à reconstruire le réseau électrique de Puerto Rico, dévasté par la tempête Maria.

VOIR AUSSI : Elon Musk veut rendre l'énergie solaire mainstream avec des tuiles et une batterie Tesla

Répondant à un tweet lui demandant si Tesla était capable d’installer un système solaire pérenne et indépendant sur Porto Rico, Elon Musk a affirmé, sur Twitter, que Tesla avait déjà construit des réseaux électriques sur des îles plus petites, ajoutant qu’il n’y avait "aucune limite" et qu’en théorie, Tesla pourrait donc s’occuper de Porto Rico.

Ce vendredi 6 octobre, le gouverneur de Porto Rico a répondu, contre toute attente, au tweet d’Elon Musk. "Parlons. Vous voulez montrer au monde le pouvoir et la flexibilité des technologies Tesla ?", a proposé, non sans une certaine taquinerie, Ricardo Rossello à Elon Musk. Celui-ci lui a répondu qu’il serait "heureux de parler".

Le réseau électrique de Porto Rico a été gravement endommagé par la tempête. Des millions de foyers en sont encore privés et les solutions à court terme peinent à arriver. Tesla pourrait-elle vraiment apporter la technologie nécessaire ?

Grâce à l’aide des énergies décentralisées de l’entreprise, Tesla avait équipé l’île de Ta’u, dans les îles Samoa, d’un réseau énergique complet. Concrètement, ils avaient installé 5 328 panneaux solaires sur l’île et 60 batteries Powerpack. L’entreprise a également construit une gigantesque ferme solaire sur l’île hawaïenne de Kauai.  

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.