Dix jours après le passage de l’ouragan Maria sur l’île de Porto Rico, le président Donald Trump s’est enfin rendu sur place. Mais sa rencontre avec les victimes ne s’est pas passée comme prévue et Internet ne s’en remet toujours pas.

Cela faisait des jours que Donald Trump était critiqué pour la lenteur de l’aide gouvernementale apportée aux victimes de l’ouragan Maria sur l’île de Porto Rico. Et lorsqu’enfin le président a daigné poser un pied sur le territoire dévasté, il s’est ridiculisé en se prenant pour un basketteur lors d’une distribution de produits de première nécessité aux rescapés.

VOIR AUSSI : Donald Trump se fiche pas mal de passer pour un dingue, c'est même une stratégie

On dirait presque une pièce de théâtre tant la scène est absurde. Et pourtant. L’homme que vous voyez là est bien le président des États-Unis. Hilare, Donald Trump a cru bon de jeter des rouleaux d’essuie-tout au-dessus d’une foule d’habitants de Porto Rico, comme s’il jetait des goodies depuis un véhicule publicitaire de la caravane du Tour de France. Sauf que là, il était dans un centre d’aide humanitaire censé distribuer des vivres et des produits de nécessité à ceux qui n’ont plus rien depuis que leur île a été ravagée par le passage d’un ouragan.

trump_sopalin_porto_rico.jpg
REUTERS/Jonathan Ernst

Dans un document transmis aux journalistes, l'équipe de la Maison Blanche a fièrement rapporté : "Puis dans sa meilleure imitation de Stephen Curry, Trump a levé les bras et lancé en douceur de l'essuie-tout à la foule, qui a adoré ça".

Pas une "vraie catastrophe" à Porto Rico ?

Avant cette scène lunaire, Donald Trump n’avait déjà pas brillé par son tact. Lors d’un point avec les autorités locales retransmis en direct sur la page Facebook de la Maison Blanche, le président a affirmé aux Portoricains qu’ils pouvaient se sentir privilégiés de ne pas avoir vécu "une vraie catastrophe comme Katrina" : "Chaque mort est une horreur, mais si vous regardez une vraie catastrophe comme Katrina et vous regardez les énormes centaines et centaines de personnes qui sont mortes et ce qui s’est passé ici avec une tempête qui était totalement imposante. Personne n’a jamais vu quelque chose comme ça. Quel est votre bilan ? Seize [morts] contre des milliers ? Vous pouvez être fiers", traduit 20 Minutes.

Forcément, ses gestes et ses propos jugés déplacés par de nombreux médias et personnalités ont fait réagir les internautes :

"Ce n'est pas une distribution de cadeaux, vous n'êtes pas Oprah, ce sont des produits dont ces gens ont besoin pour survivre"

"C'est horrible, ce n'est pas comme ça qu'on distribue quelque chose à des victimes de catastrophe naturelle"

"Combien faut-il de rouleaux pour éponger un ouragan ?"

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.