Trois cadavres d’alpinistes disparus dans les années 1990 viennent d’être repérés sur le glacier du Miage, dans les Alpes. Ils rejoignent la longue liste des cadavres retrouvés grâce à la fonte des glaces dans la région ces dernières années.

Une paire de chaussures, des mains, un couple momifié… Cet été, les cadavres autrefois prisonniers de la glace n’ont cessé de refaire surface dans les glaciers des Alpes. Trois corps d’alpinistes disparus dans les années 1990 viennent d’être découverts dans le glacier du Miage, sur le versant italien des Alpes, par un alpiniste français. Celui-ci a expliqué aux secours italiens avoir découvert trois corps liés par une corde et une carte d’identité datée de 1995 appartenant à un Allemand.

VOIR AUSSI : Le réchauffement climatique va faire resurgir une base américaine secrète enfouie au Groenland

Comme eux, de nombreux corps de randonneurs accidentés ont été rendus par la montagne ces derniers mois, en particulier cet été. Début juillet, un couple momifié disparu en 1942 avait été retrouvé quasiment intact, 75 ans après leur disparition. Pas moins de dix jours plus tard, une main et une jambe qui appartiendraient à une ou plusieurs victimes de deux crashs d’avion d’Air India survenus en 1950 et 1966 étaient également dégagées par la glace.

Début août, une main et une paire de chaussures, cette fois-ci d’un randonneur disparu en 1987. Et mercredi 23 août, encore trois corps accidentés il y a plus de 20 ans étaient rejetés par la glace. Mais pourquoi seulement maintenant ?

Le changement climatique accélère la découverte des disparus

Selon un rapport de l’université de Zurich, les glaciers des Alpes auraient perdu un mètre d’épaisseur chaque année entre 2000 et 2010 et perdu près de la moitié de leur volume depuis le début du siècle à cause du réchauffement climatique. Alors forcément, les alpinistes malchanceux disparus dans des zones autrefois complètement recouvertes par la glace se retrouvent maintenant à l’air libre.

cadavres_alpes.jpg
Des hommes descendent les corps de touristes décédés dans les Alpes, vers 1910.
Ullstein bild, Getty Images

Depuis 1925, 280 personnes auraient disparu dans les Alpes sans que leur corps ne soit retrouvé, note National Geographic. Et pourtant, leurs cadavres pourraient retrouver le chemin des cimetières plus vite que prévu. Selon certaines études, la glace pourrait totalement disparaître de la région d’ici 2050 à 2100.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.