Plusieurs cas de drapeaux nazis accrochés à des maisons de particuliers ont été recensés aux États-Unis, dans la foulée des violences de Charlottesville le week-end dernier.

Page Braswell, une habitante de Mount Holly, en Caroline du Nord, aux États-Unis, a décidé d’aller frapper à la porte d’un habitant de son quartier qui avait choisi d’ornementer son porche d’un drapeau avec une croix gammée.

VOIR AUSSI : Les statues des soldats confédérés tombent après les violences de Charlottesville

Postée sur Facebook le 13 août, sa vidéo a été vue près de 750 000 fois. On y voit le propriétaire de la maison défendre corps et âme son drapeau nazi face aux interrogations de sa voisine.

"Pourquoi vous avez accroché un drapeau nazi ?", demande la mère de famille de Mont Holly. "C’est quoi votre problème ?", lui répond le propriétaire de la maison. "C’est l’Amérique ici, pas l’Allemagne nazie", renchérit Page Braswell. "Je ne suis pas un nazi. C’est l’Amérique nazie ici."

Des drapeaux nazis de plus en plus décomplexés

Difficile de dire s'il s'agit là d'un épiphénomène depuis les violences de Charlottesville le week-end dernier, mais plusieurs cas de drapeaux nazis arborés aux fenêtres de maisons ont été recensés ces derniers jours aux États-Unis. Comme à Mount Holly, à Lakewood, en Ohio, ou encore à Grand Rapids, dans le Michigan, des croix gammées ont surgi dans des quartiers résidentiels.

Aux États-Unis, afficher des symboles nazis est légal

À Mosinee, des voisins ont alerté la police après qu’un résident a décidé d’accrocher une croix gammé sur sa maison. La police a expliqué à des médias locaux qu’elle avait déjà reçu une plainte le 4 août, mais qu'elle n'avait pas contacté son propriétaire car son geste n’a rien d’illégal– et oui, aux États-Unis, la loi protège la liberté d’expression de manière large, y compris le fait d’afficher des symboles nazis sur sa maison. Le propriétaire de la maison a expliqué à ABC 9 que "si les homosexuels pouvaient afficher leur drapeau, [lui aussi] le pouvait". 

14653584_g.jpg
Un drapeau nazi accroché à une maison à Mosinee dans le Wisconsin.
Via waow.com ABC 9

Si les violences de Charlottesville du week-end dernier – pendant lesquelles des manifestants néonazis et suprémacistes blancs ont arboré fièrement des drapeaux de l’Allemagne nazie – ont peut-être décomplexé certains esprits, les croix gammées sur les porches de quartiers résidentiels ne sont pas nouvelles aux États-Unis. Régulièrement, des médias locaux rapportent des cas de drapeaux hiltériens aux fenêtres de particuliers.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.