Le site The Daily Storm devra trouver un nouveau fournisseur de noms de domaine après la publication d'un article offensant sur Heather Heyer, victime décédée dans l'attentat de Charlottesville.

"Nous informons The Daily Stormer qu’il a 24 heures pour trouver un autre fournisseur de nom de domaine Internet, puisqu’il a violé les conditions d’utilisation de notre service." Voici ce qu’a annoncé dans un tweet GoDaddy, fournisseur de noms de domaine, au site suprémaciste blanc et néo-nazi The Daily Stormer.

VOIR AUSSI : Attentat à Charlottesville : la réaction de Trump suscite la polémique

Ce message fait suite à un tweet d’Amy Suskind, fondatrice de The New Agenda, interpellant directement GoDaddy à propos d’une publication humiliante pour Heather Heyer, jeune femme délibérément percutée par une voiture après que celle-ci a foncé dans un groupe de manifestants antiracistes à Charlottesville. Comme des dizaines d’autres personnes, Heather était descendue dans la rue samedi 12 août pour protester contre les défilés décomplexés de néo-nazis organisés ce même jour en ville

De son côté, un porte-parole de GoDaddy a déclaré au site TechCrunch que "si aucune mesure de la part du 'Daily Stormer' n’était prise d’ici 24 heures, [ils] supprimeront le service. Étant donné que cet article a été publié immédiatement après un acte violent, nous estimons qu’il peut inciter à une nouvelle escalade de violence, ce qui est contraire à nos conditions de service".

À noter que GoDaddy n’est pas l’hébergeur du site en lui-même : il ne lui fournit que le nom domaine. Dans les moteurs de recherche, son complet apparaît comme étant "The Daily Stormer – The World’s Most Genocidal Republican Website" ("The Daily Stormer – le site Web républicain le plus génocidaire du monde"). Sur sa page d’accueil, on peut également retrouver la punchline "Summer of hate" ("L'été de la haine"). Il est toutefois regrettable que GoDaddy ait dû attendre de voir tomber une publication si nauséabonde pour prendre des mesures à l'encontre de ce site néo-nazi. Pourtant, des internautes, rapporte TechCrunch, l'auraient signalisé par le passé à plusieurs reprises...

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.