Un pan du mystère biblique qui pourrait être levé. Des archéologues américains et israéliens auraient retrouvé la ville de Julias, lieu de naissance de trois apôtres de Jésus.

La vie réelle de Jésus et de ses apôtres est l’un des mystères les plus fascinants de l’histoire de l’humanité. Et sans doute celui qui a fait couler le plus d’encre et entraîné le plus de spéculations. Une équipe d'archéologues américains et israéliens viennent de lever un pan de la captivante épopée biblique en découvrant la cité perdue de Julias, où trois des apôtres de Jésus – Pierre, André et Philippe – seraient nés et auraient grandi.

VOIR AUSSI : Un tombeau égyptien récemment découvert pourrait être celui de la femme de Toutânkhamon

Dans l’évangile selon Jean (1:44 ; 12:21), celui-ci parle de l’ancienne ville de Bethsaïde, à propos de laquelle il écrit : "Le lendemain, Jésus voulut se rendre en Galilée, et il rencontra Philippe. Il lui dit: Suis-moi. Philippe était de Bethsaïde, de la ville d’André et de Pierre."

Bethsaïde n’est autre que Julias, qui fut renommée ainsi en l’honneur de Livie, la femme de l’empereur Auguste, morte en l’an 29 de notre ère. C’est l’historien romain Flavius Josèphe qui raconte cela, expliquant que le roi Phillipe le Tétrarque, fils d’Hérode le Grand et de Cléopâtre de Jérusalem, voulut faire de Julias une véritable ville romaine fortifiée.

"Flavius Josèphe raconte que le roi avait, à partir d’une ville de pêcheurs comme Bethsaïde, fait une véritable cité romaine", raconte le professeur Mordechai Aviuam, du Kinneret College, à Haaretz. "Mais il n’a pas dit si la cité avait été construite sur ou à côté de ce village. Et en effet, tout ce temps, nous ne savions pas où Julias se trouvait."

Une salle de bain qui change la donne

Mais cette fois, les chercheurs pensent avoir bien trouvé où se trouve la mystérieuse cité, grâce à la découverte de vestiges situés sur le littoral nord de la mer de Galilée. Comment savent-ils qu’il s’agit bien de Julias ? Grâce aux ruines d’une salle de bain assez luxueuse et de style romain.

"Nous avons mis au jour des fragments de poterie, des pièces de monnaie, ainsi que les vestiges d’un bain public, ce qui tend à prouver qu’il ne s’agissait pas d’un petit village, mais d’une localité pouvant correspondre à Julias", explique Mordechai Aviuam à l’AFP. Près de ce bain public, les archéologues ont également trouvé un mur de mosaïques. Ceux-ci semblent indiquer qu'une église se tenait un jour à cet endroit.

Or, l'évêque de Bavière, qui a visité Israël en 725 après Jésus-Christ, raconte avoir visité une église de Bethsaïde qui avait été construite sur les vestiges de la maison de Pierre et de son frère André, deux apôtres de Jésus. Les archéologues pourraient donc avoir trouvé les vestiges de la maison de deux personnages historiques de grande importance dans l'histoire de Jésus.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.