Vous avez dit "fake news" ? La commentatrice Kayleigh McEnany vient juste de quitter la chaîne d’info américaine, pour réapparaître dans une émission à la gloire du président américain.

De CNN à la Maison Blanche, il n’y a visiblement qu’un (petit) pas. L'ancienne commentatrice Kayleigh McEnany vient d'annoncer sa décision de quitter la chaîne américaine pour présenter une émission promettant de donner les "vraies infos" au sujet de Donald Trump.

VOIR AUSSI : ​Ces extraits de conversations téléphoniques entre Donald Trump et d'autres chefs d'État confirment ce que l'on pensait

Certes, la commentatrice était déjà connue pour sa sympathie à l'égard du président lorsqu’elle officiait sur CNN. Elle l'avait notamment soutenu lors de sa bataille avec la chaîne d'info, il y a quelques semaines. Rien de surprenant donc, ou presque, à ce qu'elle ait pris la tête d’une émission hebdomadaire qui sera mise en ligne sur la page Facebook de Donald Trump et qui promet de "rétablir la vérité". 

L’émission, intitulée "Weekly Update", ressemble à un journal télévisé assez classique. Bandeau d’information, musique et ton de présentateur télé… Tout y est. Une seule chose manque : l'impartialité journalistique. On ne va pas y aller par quatre chemins : la séquence n’est ni plus ni moins qu’un instrument de propagande pro-Trump. 

Intitulée "Weekly Update", l'émission ressemble à un journal télévisé classique

Le programme, qui avait jusqu’à présent été présenté par Lara Trump, est toutefois financé avec des fonds destinés à la campagne présidentielle de 2020. Vous n’y trouverez aucune mention des soucis de Donald Trump avec la justice. Rien non plus sur l’échec de la réforme de l’assurance maladie. Non, ici, on explique que le président américain a réussi à "augmenter les salaires des Américains" et à faire revenir la croissance.

Stratégie de communication

La formule n’a rien de très surprenant. Comme l’explique le journal américain The Inquirer, ces vidéos font partie de la stratégie de communication mise en place par la Maison blanche. L’idée est simple : se passer des médias pour parler directement au public américain. D'après le site américain Gizmodo, l'ancien porte-parole de la Maison Blanche Anthony Scaramucci (qui n'est resté en poste que 10 jours) avait d'ailleurs pour but de faire de Donald Trump "la plus grande star télé de tout les temps".

Pari réussi ? Peut-être pas complètement, mais les "Weekly Update" ont l'air d'avoir trouvé leur public. Ce lundi matin, la vidéo avait été vue près d’un million de fois et est venue s'ajouter aux très nombreuses fake news qui polluent les réseaux sociaux.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.