L'entreprise American Green, spécialisée dans le commerce de marijuana, est en passe d'acheter la ville-fantôme de Nipton, en Californie, pour en faire une destination touristique tournant autour de la marijuana.

Au XIXe siècle, les Américains sont passés par Nipton, en Californie, pendant la ruée vers l'or. Puis la ville a progressivement été abandonnée, jusqu'à n'abriter en 2016 que six personnes. En 2017, une entreprise américaine a décidé de redonner son heure de gloire à cette ville en y organisant une "ruée vers la weed".

VOIR AUSSI : L'État de New York planche sur la légalisation de la marijuana pour soulager les règles douloureuses

American Green, créée en 2009, est en passe d'acheter l'intégralité de la ville pour en faire une destination touristique tournant autour de la marijuana et de produits dérivés à base de chanvre.

Le nom du projet une fois finalisé et du futur lieu ? The Apothecary (L'Apothicaire). Logique.

Nipton, un lieu unique et écolo

La ville appartenait auparavant à un certain Gerald Freeman, qui l'a visitée dans les années 1950 et l'a achetée 30 ans plus tard pour 200 000 dollars. "Los Angeles devenait trop cher et trop peuplé", confiait-il alors au Las Vegas Review.

Son ambition était d'en faire une ville indépendante en terme d'énergie. En 2010, Gerald Freeman et sa femme font donc construire le Ivanpah Solar Power Facility au bord du désert de Mojave, où se trouve la ville de Nipton. Cette infrastructure subvient aujourd'hui à hauteur de 50 % des besoins en électricité de la commune.

Outre cette première initiative d'indépendance énergétique, Nipton est déjà une destination touristique : elle bénéficie de sa proximité avec le désert du Mojave, très prisé par les touristes et randonneurs, et elle héberge chaque année la course de vélo Mojave Death Race. Et malgré sa maigre population, la ville possède ainsi un magasin général, un hôtel, un camping et un parking à camping-cars, et plusieurs logements écologiques construits parallèlement à la ferme solaire.

"J'ai parlé à une demi-douzaine de personnes qui ont les moyens d'acheter la ville, chacun pour des raisons différentes", explique Tony Castrignano, responsable de la vente, à Quartz. "Je plaisante souvent sur ce qui fait de Nipton un lieu unique : la ville est agréablement située au milieu de nulle part."

Destination n°1 pour les amoureux de la ganja

Avant son décès en 2016, Gerald Freeman avait exprimé son souhait de voir la ville rachetée par "quelqu'un qui est engagé dans la durabilité de la race humaine". American Green rentre-t-elle dans cette définition ? Ses intentions sont certainement positives.

"L'idée n'est pas de créer ici un Woodstock 2017", corrige Stephen Shearin, consultant pour American Green, à Business Insider. "L'idée est de créer un environnement où les gens viennent travailler et partager au sein d'une communauté."

L'entreprise tech spécialisée dans la marijuana, prête à racheter la ville pour 5 millions de dollars (4,2 millions d'euros), était déjà à l'origine de ces distributeurs automatiques de weed installés dans plusieurs États américains. Un an après la légalisation de cette drogue dans l'État de Californie, il y a certainement un public prêt à constituer un "communauté qui accepte et qui comprend" son usage et ses bénéfices.

hotel-nipton.jpg
L'hôtel de Nipton ne propose que 5 chambres.
JERRYE AND ROY KLOTZ MD/Wikipedia Commons

En gardant les commerces locaux déjà en place, l'entreprise compte installer une ferme de production de marijuana, des boutiques vendant des produits à base de la plante, et de dormir dans des bed and breakfasts sur ce même thème. La région étant très riche en eau, American Green voudrait aussi créer des bains relaxants aromatisés avec une huile à base de chanvre – que l'entreprise a créée – pour un "soulagement de longue durée".

La construction de cette "ville de la weed" a déjà commencé dans les zones que l'entreprise a pu acquérir jusqu'à présent (48 hectares à peu près) mais l'autorisation d'y faire pousser de la marijuana pourrait prendre plusieurs années. Qu'à cela ne tienne, la "première destination indépendante en énergie et cannabis-friendly" compte commencer par vendre l'eau de la région infusée de cannabis. Un petit début pour un grand projet.

nipton-californie-ville-weed-marijuana-american-green-entreprise-bain-culture-chanvre-ganja.jpg
Gina Ferazzi/Contributeur/Getty Images

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.