Après le suicide de Chester Bennington, chanteur de Linkin Park, les autres membres du groupe ont lancé un site Web de prévention pour tenter d'endiguer le fléau qui a emporté leur leader.

La mort prématurée d'une personnalité est souvent l'occasion de mettre en lumière une maladie. Et de lever des fonds pour la combattre, par la prévention et la recherche.  La disparition de Chester Bennington n'échappe pas à la règle.

VOIR AUSSI : Internet ne sait toujours pas si ce gars de 4chan a vraiment écouté "In the end" de Linkin Park plus de 60 000 fois

Les autres membres de Linkin Park se sont réunis après la mort de leur copain et ils ont décidé de lancer, en toute sobriété le 22 juillet, le site chester.linkinpark.com, pour que la mort du leader de leur groupe puisse serve à sensibiliser sur le suicide et ses causes.

Outre les nombreux messages de soutien et d'hommage issus des réseaux sociaux, on trouve en tête du site des services d'appel et de messages pour les personnes ayant des pensées suicidaires, "dans le cas où vous ou un proche avez besoin de soutien."

Le suicide, un fléau mondial

En France, près de 10 000 personnes se suicident chaque année, soit 25 personnes par jour. Dans le monde, c'est une personne toutes les 40 secondes, soit 800 000 décès par an. Deuxième cause de mortalité chez les jeunes, la prévention du suicide et de la dépression est souvent mince comparée à d'autres campagnes (contre le tabac ou pour la sécurité routière par exemple).

La mort de Chester Bennington elle-même est un douloureux rappel de l'existence de ces drames, parfois en chaîne. Le chanteur de Linkin Park a mis fin à ses jours le jour-même où Chris Cornell, l'un de ses meilleurs amis suicidé en mai dernier, aurait eu 53 ans. La prise en charge des proches et une prévention à grande échelle sont nécessaires, et le site Web lancé par les membres de Linkin Park apporte sa pierre à cet engagement dans la lutte contre le suicide.

– Si vous, ou l'un de vos proches, avez besoin d'aide, vous pouvez contacter :

  • SOS Help au 01 46 21 46 46
  • Suicide Écoute au 01 45 39 40 00
  • Le fil Santé Jeunes au 0800 235 236
  • SOS Amitié (+33) (0)1 40 09 15 22

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.