Le photographe Kainoa Little a couvert une partie du conflit qui agite la ville irakienne de Mossoul, en avril 2017. Mais comme il n'a trouvé aucun acheteur pour ses clichés, il les a mis en accès libre sur Internet.

En avril 2017, le photojournaliste Kainoa Little, basé à Washington, se rend en Irak pour couvrir la bataille de Mossoul.

VOIR AUSSI : Pourquoi ce cliché d'un photographe syrien à genoux et en larmes bouleverse autant le monde

Pendant plusieurs semaines, il suit les forces armées irakiennes, notamment la police fédérale, qui tentent de reprendre la ville assiégée par le groupe terroriste État Islamique. Il immortalise aussi l'exode des civils, futurs réfugiés qui fuient en hâte la ville en proie aux bombardements et aux attaques.

Mais à son retour aux États-Unis, aucun média ne veut de ses photos. Ce n'est pas nouveau : le photojournalisme est en crise, et Kainoa Little ne trouve pas de preneur pour ses clichés.

mossoul-1.jpg
La police fédérale tire sur des positions de l'État islamique au bout d'une rue dans la vieille ville.
Kainoa Little

Lassé, le jeune photographe a donc tout bonnement mis ses photos à disposition sur Imgur, gratuitement, comme le rapporte Bored Panda.

Toutes les photos sont disponibles dans la galerie Imgur que le photographe a créée, et sur son site Web. Encouragé par plusieurs internautes, Kainoa Little a aussi créé un compte Paypal, sur lequel on peut lui acheter les droits pour certains clichés, ou des tirages imprimés d'une photographie au choix – il suffit de lui écrire.

Voici une sélection de ses photos, dures et belles représentations du conflit qui agite la ville irakienne.

mossoul-2.jpg
La police fédérale investit un théâtre dans la vieille ville. Quelques secondes plus tard, un tireur de l'État Islamique ouvre le feu depuis les poutres supérieures.
Kainoa Little
mossoul-3.jpg
La police, dans le théâtre de Mossoul.
Kainoa Little
mossoul-4.jpg
Un policier fédéral essuie des tirs depuis l'autre côté du théâtre. Plusieurs balles touchent l'autre côté du mur, à quelques centimètres de là où il se trouvait pour regarder par la fenêtre.
Kainoa Little
mossoul-5.jpg
Un policier échange des tirs avec des membres de l'État Islamique de l'autre côté du théâtre.
Kainoa Little
mossoul-7.jpg
Des commandants de la police fédérale irakienne.
Kainoa Little
mossoul-6.jpg
Des commandants de la police fédérale irakienne.
Kainoa Little
mossoul-8.jpg
Des réfugiés fuyant Mossoul croisent sur le chemin des humvees de l'armée irakienne qui vont au combat.
Kainoa Little
mossoul-9.jpg
Des réfugiés fuient la zone des combats.
Kainoa Little
mossoul-10.jpg
Des réfugiés fuient la zone des combats.
Kainoa Little
mossoul-11.jpg
Des réfugiés fuient les combats.
Kainoa Little
mossoul-12.jpg
Les Free Burma Rangers, qui combattent eux aussi à Mossoul.
Kainoa Little

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.