Qui a dit que le réchauffement climatique n’était pas visible au quotidien ?

Il semblerait que la ville d’Ahvaz, située dans le sud-ouest désertique de l’Iran, ai établi un nouveau record mondial de chaleur. Il a fait 53,7 degrés Celsius dans la journée du jeudi 29 juin. On est en tout cas certain qu’il s’agit de la température la plus chaude jamais enregistrée dans le pays.

VOIR AUSSI : Pourquoi rien ne va plus avec le climat de l'Arctique

C’est un météorologiste de Météo France, Étienne Kapikan, qui a dévoilé cette température dans un tweet comparant la chaleur dans la région d'Ahvaz avec le reste du pays, où il faisait environ 35° C de moyenne.

Mais, selon le site d’information météorologique américain Weather Underground, qui n'est pas un site loufoque mais une entreprise privée sérieuse, les chiffres donnés par Étienne Kapikan ne sont pas les plus chauds enregistrés dans cette journée de jeudi. Sur leur site, ils montrent que la température à Ahvaz est montée jusqu’à 129,2 degrés Fahrenheit, soit 54° C. Si cette information s’avérait exacte, il s’agirait sans aucun doute de la température la plus chaude jamais enregistrée dans l’hémisphère est de la Terre, voire même du monde entier.

degres.jpg
Weather Underground

Selon les experts météorologistes du Washington Post, si une enquête approfondie montre que cette température de 54° C a réellement frappé la ville, il s’agirait en effet "de la température la plus haute jamais mesurée sur Terre".

Mais un autre record existe, bien qu’il soit très discuté. Le 10 juillet 1913, dans la Vallée de la Mort en Californie, la température aurait atteint les 57°C. Mais de nombreux experts ont depuis critiqué ce record, qui serait dû à une erreur de lecture. Quoi qu'il en soit, force est de constater que le réchauffement climatique impacte concrètement de nombreuses régions du monde. En 2015, une étude montrait que le Moyen-Orient pourrait devenir, si les émissions de gaz à effet de serre continuent, absolument inhabitable pour l'homme car le corps humain ne serait plus en mesure de tolérer la chaleur.

Adapté par Benjamin Bruel. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.