En France comme en Allemagne, les demandes de naturalisation déposées par des citoyens britanniques atteignent des records depuis le vote du Brexit.

Il y a une semaine, l’office fédéral allemand des statistiques révélait que le nombre de demandes de naturalisation déposées par des citoyens britanniques avait connu en 2016 une énorme augmentation de 361 % par rapport à l’année précédente. On sait désormais que la tendance est la même en France.

VOIR AUSSI : Mais que va devenir le programme Erasmus au Royaume-Uni après le Brexit ?

En 2016, plus de 1 360 Britanniques ont demandé la nationalité française, avance Le Monde qui a obtenu des chiffres auprès du ministère de l’Intérieur. C'est trois fois plus qu'en 2015, où seules 385 personnes avaient déposé un dossier. Et depuis janvier 2017, les demandes semblent être de plus en plus nombreuses, en témoignent les estimations de plusieurs préfectures françaises, parmi lesquelles l’Ille-et-Vilaine ou les Deux-Sèvres.

"Ils disent que c’est le Brexit qui les conduit à demander la nationalité française"

Pour l'office allemand des statistiques, "le lien avec le Brexit est clair". La préfecture d’Ille-et-Vilaine fait le même constat auprès du Monde : "En entretien, ils disent que c’est le Brexit qui les conduit à demander la nationalité française, ayant de sérieuses inquiétudes sur la possibilité de rester vivre en France à l’issue des négociations." Le quotidien précise qu’il faut en moyenne un an et demi pour obtenir effectivement la nationalité après avoir déposé sa demande, ce qui devrait coïncider avec la fin des négociations sur le Brexit.

Pour rappel, près de 52 % des Britanniques ont voté pour le Brexit lors d’un référendum organisé par l’ancien Premier ministre David Cameron le 23 juin 2016. Il aura ensuite fallu attendre le 29 mars 2017 pour que Theresa May demande effectivement le déclenchement de l’article 50 du traité de Lisbonne auprès du Conseil européen qui permet à un État de se retirer de l’Union européenne. Comme le prévoit le traité, les négociations de rupture entre le Royaume-Uni et l’UE doivent prendre fin le 29 mars 2019.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.