Volée le 2 juin dans la basilique de Castelnuovo, la relique du saint, en Italie, a été retrouvée jeudi 15 juin dans la cuisine d’un particulier, après plus de 10 jours d’enquête.

Clap de fin pour l’ultime road trip de Don Bosco : les policiers italiens ont finalement retrouvé les fragments du cerveau du saint dans la cuisine d’un homme de 42 ans dans la ville de Pignerol, en banlieue de Turin.

VOIR AUSSI : Mais qui a pu voler les fragments du cerveau de saint Jean Bosco dans une église en Italie?

C’est dans une théière en cuivre – ambiance Aladin, mais glauque – que les restes de cerveau de saint Jean Bosco ont été retrouvés, au terme de 10 jours d’enquête.

Merci les empreintes digitales

Le 2 juin dernier, les surveillants de la basilique de Castelnuovo – où repose le corps de saint Jean Bosco, fondateur de l’ordre des Salésiens – constatent le vol d’une relique renfermant des morceaux de cerveau du saint. Sur l’autel où a eu lieu le vol, la police relève des empreintes de chaussures et des empreintes digitales : c’est elles qui ont permis d’arrêter le voleur, affirme The Telegraph.

En comparant leur trouvaille avec le fichier numérique national des empreintes, les policiers identifient le voleur. Il s’agit d’un homme de 42 ans, ayant déjà un casier judiciaire, et habitant à Pignerol, à une soixantaine de kilomètres de la basilique forcée. La police a expliqué qu’elle avait suivi l’homme pendant plusieurs jours avant de perquisitionner son domicile. Le voleur a quant à lui avoué qu’il pensait pouvoir revendre la relique – dont il croyait qu'elle était en or massif – sans avoir conscience de sa charge symbolique. Selon la police, la relique serait intacte

Après son petit tour malheureux, le cerveau de saint Jean Bosco a finalement retrouvé sa place dans la basilique de Castelnuovo, avec, c'est certain, des souvenirs plein la tête.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.