La relique du saint, gardée précieusement dans une église à Castelnuovo, en Italie, a été dérobée vendredi 2 juin.

Même morts, canonisés et tranquillement allongés sous une cloche en verre, les saints ont la vie dure. Saint Jean Bosco, dont le corps – ou du moins ce qu’il en reste – repose tranquillement dans une église située dans sa ville natale de Castelnuovo, à quelques kilomètres de Turin, en a fait les frais vendredi dernier.

VOIR AUSSI : Cette peinture trouvée dans une église est-elle la preuve que Dracula était un alien?

Des fragments de son cerveau, contenus dans un récipient en or, ont été dérobés par un ou plusieurs hommes à la fermeture de l’église, selon la presse locale.

Les reliques, proies des sectes satanistes

"J’invite ceux qui ont pris la relique à la remettre immédiatement, sans aucune condition, pour que l’on puisse clore cet épisode douloureux et continuer d’honorer la mémoire de Don Bosco utilement dans son lieu de naissance", a déclaré Cesare Nosiglia, l’archevêque de Turin. Saint Jean Bosco – alias Don Bosco – est vénéré pour avoir dédié sa vie à aider les pauvres et les enfants nécessiteux.

Né à Castelnuovo en 1815, Don Bosco a fondé l’ordre des Salésiens avant de mourir en 1888 et d’être canonisé en 1934.

gettyimages-148273449.jpg
Portrait de saint Jean Bosco.
DeAgostini, Getty Images

Ce week-end, l’église qui contenait les reliques a été fermée au public pour les besoins de l’enquête. Enquête qui se poursuit, même si la police a expliqué qu’elle craignait que les voleurs réclament une rançon. Il faut dire que les vols de reliques ne sont pas rares en Italie. En 2014, une fiole contenant du sang de Jean-Paul II avait été dérobée, avant d’être retrouvée dans un garage.

Certains médias italiens craignent que le vol ne soit le fait de sectes satanistes, qui utilisent des reliques de l'église catholique dans certaines de leurs "cérémonies noires". Allez les gars, soyez gentils, rallumez la lumière et rendez le cerveau au monsieur.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.