"Te fais pas sextorquer ; envoie un rat-taupe nu." Le centre canadien de protection de l'enfance a lancé, en mai, une campagne contre le chantage aux photos intimes sur Internet. Avec une arme de taille : le rongeur complètement glabre.

N'importe quel grand ami des animaux l'avouera : le rat-taupe nu n'est pas des plus populaires. Et oui, un rat sans poils, n'est jamais tout à fait mignon. C'est pourtant lui que le Centre canadien de protection de l'enfance a choisi comme emblème pour sa campagne visant à en finir avec la "sextortion".

VOIR AUSSI : Les femmes regardent plus souvent du porno depuis leurs téléphones que les hommes

Comprendre : l'extorsion via Internet de faveurs sexuelles ou monétaires sous la menace de faire tourner une photo ou une vidéo dénudées.

Pour éviter que ce genre d'images circule sur Internet, les jeunes Canadiens sont donc invités à envoyer des photos du rongeur à chaque fois qu'on leur demande un nude, une photo d'eux nu.

"Vous pouvez l'appeler Willy"

L'initiative amuse, d'autant que le rat-taupe nu n'est pas sans rappeler un pénis... avec des dents. Une similitude sur laquelle le Centre de protection de l'enfance joue ouvertement. "Long, à l'aspect veiné et charnu, le rat-taupe nu – vous pouvez l'appeler Willy – ressemble beaucoup à la photo que vous étiez à deux doigts d'envoyer, à ceci près qu'il possède deux petits yeux ronds et quatre dents pointues au bout", ironise le centre dans une vidéo diffusée sur Facebook et Twitter.

Le site lancée spécialement pour cette campagne, tefaispassextorquer.ca, renferme une série de mèmes et GIFs qu'il est possible de télécharger pour troller les demandes de nudes. La directrice du Centre de protection de l'enfance s'est expliquée au magazine The New Yorker : "C'est osé. Mais quand vous parlez à des jeunes, vous devez être créatifs. Si nous ne captons pas leur attention, nous ne faisons pas du bon boulot."

Reste à voir si la tendance canadienne s'exportera... En attendant, les amateurs de nudes recevront peut-être maintenant un rongeur en reply, et c'est tant mieux.

– Adapté par Majda Abdellah. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.