Une vidéo tournée par un drone révèle enfin l’usage que le narval, surnommé la licorne des mers, fait de sa défense frontale : il chasse avec.

Pour la première fois, grâce à l’usage d’un drone, un cinéaste américain a réussi à capturer des images du mode de vie du narval, ce mystérieux animal marin habitant les mers glacées de l’Arctique.

VOIR AUSSI : Une mystérieuse créature marine est en train de se décomposer sur une plage indonésienne

Le narval pèse jusqu’à deux tonnes et mesure entre 4 et 5 mètres de long. Il est aussi appelé licorne des mers pour sa défense pouvant atteindre les 3 mètres. Très peureux, évoluant dans un environnement glacé, il reste l'un des animaux marins les moins connus des hommes. Du moins, c’était le cas jusqu’à ce qu'on obtienne ces images prises par deux drones dans la baie de Tremblay Sound, à Nunavut, la région la plus au nord du Canada.

Ils pourraient également utiliser leurs cornes pour briser des blocs de glace ou en tant qu’arme

Réalisées par Adam Ravetch, cinéaste spécialisé dans les documentaires animaliers, pour le World Wildlife Fund (WWF) et le ministère canadien responsable de la pêche et des océans, elles nous montrent pour la première fois un narval en train de chasser avec sa corne, harponnant une morue avant de l'engloutir (vidéo ci-dessus).

La découverte peu paraître insignifiante, mais c’est la première fois que les chercheurs ont confirmation de cette pratique chez le narval. Selon National Geographic, ils pourraient également utiliser leurs cornes pour briser des blocs de glace ou en tant qu’arme, notamment lors des périodes de chaleur où les mâles viennent à s’affronter pour une femelle.

Mais surtout, la corne des narvals étant constituée de milliers de nerfs, celle-ci leur sert très probablement de radar sensoriel. C’est la raison pour laquelle ils détectent immédiatement la présence humaine dans les eaux… Contrairement aux drones dans les airs.  

Fisheries Canada/WWF Canada

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.