Emmanuel Macron a 24 ans de moins que sa femme. Figurez-vous que c’est exactement, dans le sens inverse, la même différence d’âge que Donald Trump et son épouse Melania. Mais quand c'est l'homme qui est plus âgé, cela paraît plus "normal".

La différence d’âge entre le président élu et son épouse a fait couler beaucoup d’encre. Quand on tape "brigitte macron différence d'âge", on trouve pas moins de 6 030 résultats sur Google actualités. Sur les réseaux sociaux, des internautes se sont aussi lâchés avec des remarques gratuites et sexistes, comparant l’épouse d’Emmanuel Macron au chanteur Patrick Juvet ou à la duchesse d'Albe, ou la mettant en scène avec des montages Photoshop dans le film "La Momie". Une vidéo de la télévision taïwanaise la représente avec un déambulateur le jour de leur mariage. Et le président d'honneur du Front national a qualifié l’ex-ministre de l’Économie de "mari de Madame Cougar".

VOIR AUSSI : Et voici venue l'ère du roi philosophe, Emmanuel Macron...

A contrario, outre-Atlantique, la différence d’âge entre Melania Trump et le président des États-Unis est passée comme une lettre à la poste, sans qu’on ne le fasse trop remarquer. "Il n’y a pas eu autant de ramdam autour de la différence d’âge entre Donald Trump, 70 ans, et Mélania Trump, 46 ans", remarque le journal britannique The independent. Une recherche Google effectuée dans les actualités entre le 1er novembre 2016, soit une semaine avant l’élection de Donald Trump, et le 15 novembre, soit une semaine après, ne fait remonter absolument aucun article portant sur le sujet. Et en élargissant la recherche aux cinq mois précédents l’élection de Trump, les résultats sont quasiment les mêmes. Ce n’est que récemment que la presse américaine a commencé à s’y intéresser, précisément par comparaison avec le couple Macron.

macron-trump.jpg
Le couple Trump, à droite, le 20 janvier 2017, et le couple Macron, à gauche, le 7 mai 2017.
The Washington Post / Bloomberg / Getty

La différence d'âge est un indice de la domination masculine

Si la différence d’âge choque plus l’opinion dans un sens que dans l’autre, c’est parce qu’une certaine vision sexiste du couple, où la femme doit être plus faible que l’homme, se perpétue. Une femme plus âgée est potentiellement une femme qui domine son conjoint financièrement, puisque le patrimoine se renforce avec l’âge. C’est aussi une femme qui a plus d’expérience de vie. "L'écart d'âge est un signe de supériorité de l'homme, on pourrait presque dire un indice de la domination masculine, dans toutes les sociétés", explique le sociologue de la famille François de Singly, interrogé par Le Monde.

"Fuck yeah Brigitte, et n’écoute personne décider pour toi"

C’est pourquoi nombre de voix s’élèvent pour demander qu’on "foute la paix" au couple Macron. "Brigitte Macron a 64 ans. Ok. On change de disque ?!", s’exclame Aufeminin. "L'âge de Brigitte Macron, on va en "rire" encore longtemps ?", titre Elle.fr. "Le running gag sur l’âge de Brigitte Macron devient vraiment lourd", estime 20 Minutes.

"Fuck yeah Brigitte, et n’écoute personne décider pour toi de la longueur de tes jupes ou de la couleur de ton teint. Continue les minis et les lampes à UV si tu kiffes, moi je kiffe ton courage d’affronter tout ça par amour pour le grand ado qui t’avait promis de t’épouser, alors que tu étais mariée et mère de trois enfants", écrit Cheek magazine.

Double tabou

Les grandes différences d’âge, de plus de 10 ou 20 ans, sont cependant généralement mal vues dans les deux sens. Les statistiques montrent que depuis le XVIIèesiècle, les écarts d’âge sont généralement peu importants, de un à trois ans. Ils sont plus fréquents dans le haut de la pyramide sociale, mais ceux qui choisissent une femme ou un homme plus jeune s’exposent aux moqueries. Le vieil Arnolphe de l’Ecole des femmes, qui veut épouser la jeune Agnès, est tourné en dérision par Molière. Et dans les campagnes, pour ceux qui s’écartent de la norme, c’est le "charivari" : on vient les déranger le jour du mariage à leurs fenêtres en tapant sur des casseroles, raconte à Mashable FR l’historienne Sylvie Steinberg.

Avec son couple atypique, Emmanuel Macron brise donc un double tabou : celui qui veut que l’on ait un conjoint à peu près du même âge, et celui qui veut qu’en cas de différence d’âge, l’homme soit plus âgé que la femme.

Bonne nouvelle cependant : les couples où l’homme est plus jeune que la femme sont de moins en moins rares. La proportion de couples où la femme est plus âgée que l’homme est passée de 10 % des couples formés dans les années 1960 à 16 % de ceux formés dans les années 2000, selon une étude de l’Insee. Emmanuel Macron est donc ici plus que moderne : il est en avance sur son temps.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.