L'Agence France-Presse a diffusé mercredi midi à ses abonnés une dépêche croustillante consacrée à la généalogie des deux candidats qui s'affrontent au second tour de la présidentielle française.

À quelques heures du débat d'entre-deux tours de l'élection présidentielle française et à J-4 du second tour, l'AFP se laisse aller. Comme si c'était le moment ! Mercredi 3 mai à la mi-journée, l'agence de presse a publié une dépêche intitulée "Macron descend d'Hugues Capet et Le Pen de Mahomet". 

VOIR AUSSI : Macron torse nu en couverture : Garçon Magazine ne craint pas de relancer les rumeurs

Le titre est surprenant et le contenu l'est tout autant :

La dépêche s'appuie sur un entretien avec le généalogiste Jean-Louis Beaucarnot. Âgé de 63 ans, ce dernier se décrit lui-même comme "le pape de la généalogie", rien que ça. Il a publié de très nombreux ouvrages chez de prestigieux éditeurs français (Robert Laffont, Denoël, Calmann-Lévy, Lattès, etc.). 

Mais de tels propos diffusés à une telle période ont évidemment beaucoup fait jaser sur les réseaux si bien que l'AFP a pris la décision d'annuler la dépêche, retirée du fil une cinquantaine de minutes plus tard, une chose rare.

Une "erreur de manipulation", dit l'AFP

Contactée par franceinfo, la rédaction en chef de l'AFP explique : "La dépêche ne devait pas passer comme ça sur les fils. Il manquait du contexte et il y avait un problème avec une source." C'est peu dire ! Elle ajoute : "Le brouillon a été validé après une erreur de manipulation." L'agence ne donnera pas de suite à cette "information" capitale : "On abandonne carrément. Très franchement, une dépêche de cette nature n'est pas essentielle à la couverture de la présidentielle."

Le généalogiste semble en tout cas content de lui. Il se justifie ainsi à franceinfo : "Je suis quand même un peu journaliste aussi. Mon boulot, c'est aussi de trouver des anecdotes. Si je dis que Marine Le Pen descend des Bretons, on ne va pas faire une dépêche." Mais on attend encore quelques détails et preuves de ce qu'il avance.

En 2012, Jean-Louis Beaucarnot nous régalait déjà – via l'AFP – sur les prétendues racines de François Hollande, cousin éloigné de "Nicolas Sarkozy, Nicolas Hulot, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bernardette Chirac, ou encore Paul Verlaine et Jacques Mesrine". Et en 2016, il affirmait qu'Hillary Clinton était une "cousine de très loin avec François Hollande" et "par ses ancêtres installés au Québec (...) avec les chanteuses Madonna et Céline Dion ainsi qu'avec l'actrice Angelina Jolie".

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.