Deux scientifiques ont découvert des traces de la première croûte terrestre de la Terre sur une plage canadienne. Elles auraient plus de 4 milliards d'années.

Les cailloux, ça se casse, ça s’érode, ça se fond – oui, oui – et ça se transforme. Bref, autant vous dire qu’il ne reste plus grand-chose de la croûte terrestre originelle de la Terre. Celle qui, il y a des milliards d'années, est apparue à la surface de la Terre une fois notre planète refroidie.

VOIR AUSSI : Les plus vieilles traces de la vie sur Terre ont été découvertes au Québec

Plus grand-chose, mais au moins une pierre : celle-ci a été découverte par deux scientifiques dans la région du bouclier canadien, aux abords de la baie d'Hudson, au nord-est du Canada. Elle contiendrait des composants de la croûte terrestre originelle vieux de 4.2 milliards d’années. Jonathan O’Neil et Richard Carlson viennent de publier leur découverte sur le journal scientifique Science.

Du basalte au granite

"Je pense que c’est une pièce de la croûte originelle. Elle a été transformée, mais je pense qu’elle est encore très proche de ce qu’elle était", a expliqué Jonathan O’Neil, de l’université d’Ottawa, au site Popular Mechanics. La pierre à laquelle il pense ressemble grosso modo à toutes les autres : grise, dure, informe. C’est un granite d'apparence plutôt banale, mais avec un trésor à l’intérieur.

En utilisant une technique de datation des roches relativement récente, les deux scientifiques ont découvert dans leurs échantillons des traces d’un élément, le samarium-146, exclusivement présent dans la première version de la croûte terrestre. Il aurait appartenu à un basalte pendant 1.3 milliard d’année avant de "muter" en granite ambiance Racaillou.

"C’est un basalte, et ça correspond parfaitement à la composition de la roche précurseur que nous pensons être à l’origine de tout", explique Jonathan O’Neil. La découverte peut paraître anecdotique mais elle pourrait aider à comprendre les processus qui ont façonné les autres planètes. Mars, Venus, Jupiter... sont-elles différentes dans leur composition ou simplement à une étape plus ancienne de leur transformation ?

La croûte de Mars n’en est qu’à ses débuts, comme la Terre il y a plus de 4 milliards d’années. Mais qui sait ? Elle pourrait peut-être avoir des airs de plage canadienne d’ici quelques milliards d’années.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.