Les vidéos de dizaines d’essais nucléaires menés par les États-Unis après la Seconde guerre mondiale sont désormais visionnables sur YouTube.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, regarder des vidéos de ces boules de feu qui prennent la forme de champignons après des explosions nucléaires est franchement fascinant.

VOIR AUSSI : Vers un monde sans armes nucléaires ?

Tellement fascinant que Greg Spriggs, physicien nucléaire au Lawrence Livermore National Laboratory, vient de passer cinq ans à rassembler près de 7 000 films d’essais nucléaires, rapporte Gizmodo. L’homme les a minutieusement scannés et analysés, avant de confier la restauration des vidéos à un spécialiste de l’image, Jim Moye.

Il a ensuite fallu obtenir de l’armée américaine la déclassification de ces images d’essais nucléaires, tous réalisés par les États-Unis entre 1945 et 1962 dans le Nevada et les sites de Pacific Proving Grounds sur les îles Marshall.

À ce jour, la chaîne YouTube du Lawrence Livermore National Laboratory a posté plus d’une soixantaine de vidéos, mais il reste des milliers d’autres images à analyser et à restaurer. Greg Spriggs prévoit d’y consacrer encore les deux prochaines années, en espérant que le temps ne détruise pas complètement ces bobines conservées jusqu’à présent dans des boîtes de conserve.

"Nous savons que ces films sont en train de se décomposer au point qu’ils seront bientôt inutiles. Les données que nous collections aujourd’hui doivent être préservés dans une forme numérique parce que peu importe comment vous conserver ces bandes, elles se décomposeront. Elles sont en matière organique, et la matière organique se décompose. C’est comme ça. On a pris ce projet juste à temps pour sauver toutes ces données", a expliqué Gregg Spriggs à Gizmodo.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.