Une fusillade a éclaté jeudi 16 mars dans un lycée à Grasse (Alpes-Maritimes), faisant plusieurs blessés, a-t-on appris de sources proches de l'enquête. Le gouvernement français a déclenché l'alerte attentat.

Le gouvernement français a déclenché jeudi 16 mars l'alerte attentat après une fusillade qui a éclaté dans un lycée de Grasse, Alexis de Tocqueville, situé dans le département des Alpes-Maritimes, dans le sud-est de la France. Selon Juliette Méadel, la secrétaire d'État aux victimes, elle aurait fait trois blessés.

Un individu a été interpellé. Celui-ci serait, de sources policières, un élève du lycée possédant des armes. Un second individu serait en fuite, d'après une source policière citée par Reuters. La préfécture des Alpes-Maritimes invite la population à rester chez elle.

La fusillade fait suite à l'intrusion d'une personne au lycée Tocqueville, selon une source proche de l'enquête. D'après la mairie de Grasse, la fusillade serait le fait de deux éleves et "non de terroristes". La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, se rend sur place.

– Avec Reuters et AFP

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.