On ne sait toujours pas qui aura la chance d'embarquer à bord du voyage de SpaceX autour de la Lune. Panorama des possible prétendants.

Qui seront les deux veinards à aller autour de la Lune avec SpaceX en 2018 ? Depuis qu’Elon Musk a annoncé son intention d’envoyer deux inconnus faire un tour autour du satellite terrestre d’ici 2018, les spéculations vont bon train.

VOIR AUSSI : SpaceX compte envoyer deux touristes "autour de la Lune" d'ici la fin 2018

On ne sait encore rien des mystérieux passagers, à part le fait qu’ils ont déjà versé une généreuse avance et qu’ils se connaissent l’un et l’autre. Beyoncé et Jay-Z ? François et Penelope Fillon ? Qui est riche, connu et a très envie de quitter la Terre en ce moment ?

Richard Branson

Oui, c’est vrai, Richard Branson a déjà son propre programme de voyage spatial avec Virigin Galactic et Virgin Orbit. Mais la Lune ne figure pas encore à son agenda professionnel. Du coup, SpaceX n'est pas un concurrent direct de Virgin. Et soyons honnête : Richard Branson est assez fou pour vouloir aller faire un tour sur la Lune.

James Cameron

Même si Elon Musk a bien précisé que les futurs passagers de SpaceX n’étaient pas d’Hollywood, on ne peut s’empêcher de penser au réalisateur de Titanic, James Cameron.

C’est un fan d’espace et en 2011, il avait déboursé plus de 100 millions de dollars  – soit environ 94 000 millions d'euros – pour un vol autour de la Lune avec Space Adventures, une entreprise privée de tourisme spatial. Il n’a toujours pas embarqué alors qui sait, peut-être va-t-il finalement préférer l’option SpaceX ? 

spacex.jpg
Test de la capsule Dragon de SpaceX qui servira à l'équipage lunaire.
SPACEX, FLICKR

Des milliardaires

En réalité, les gens qui embarqueront à bord de SpaceX seront sûrement de parfaits inconnus. 

Pour pouvoir prendre place dans le premier vol de SpaceX vers la Lune, les ingrédients sont plutôt simples : des millions et des millions de dollars, une envie de faire des trucs bizarres et beaucoup, beaucoup de temps libre pour s’entraîner. Alors ne nous étonnons pas si Elon Musk annonce bientôt que ses premiers passagers seront des PDG de grandes entreprises.

La NASA

Même si le PDG de SpaceX a bien spécifié que des citoyens lambda monteraient pour sûr à bord de sa fusée, il n’est pas exclu que des astronautes de la NASA soient finalement les premiers à embarquer. En effet, Elon Musk a fait savoir que si la NASA voulait utiliser le vol à son profit, SpaceX laisserait à l’agence spatiale américaine le libre usage de la capsule Dragon et de la fusée Falcon Heavy pour aller sur la Lune.

spacex_lune_nasa.jpg
Illustration artistique de la fusée Falcon Heavy de SpaceX.
SPACEX

Il faut dire que SpaceX doit beaucoup à la NASA, grâce à ses investissements colossaux qui ont permis à l’entreprise de se maintenir à flot depuis 2002. La NASA a déjà une mission vers la Lune prévue d’ici 2018 ou 2019, mais sans passager. Il n’est donc pas impossible que l’agence veuille coopérer avec SpaceX autour d’une aventure lunaire.  

Sergey Brin

Le cofondateur de Google et président actuel du géant de la tech pourrait lui aussi faire partie des convives. Sergey Brin avait déjà avancé des fonds avec Space Adventures pour un voyage vers la station spatiale internationale, mais n’a encore jamais volé.

Il fait aussi partie du projet Google Lunar X Prize, une compétition organisée par Google pour stimuler le développement de vols commerciaux vers la Lune. Récompense à la clé : 20 millions de dollars – environ 19 millions d'euros – offerts à la première entreprise privée qui parviendra à poser un vaisseau sur la Lune et à y effectuer différentes taches.

Où sont les femmes ?

Les seules personnes à avoir été sur la Lune ou à s’en être approchés étaient des hommes. En 2018, est-ce qu’il ne serait pas temps d’envoyer une femme là-haut ?

– Adapté par Chloé Rochereuil. Retrouvez la version originale sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.