On pensait que la Terre ne comptait que 7 continents. Mais une récente étude de géologues australiens, néozélandais et calédoniens explique qu'un huitième continent était dissimulé depuis des millions d'années...

Ah, la Nouvelle-Zélande ! La terre des Hobbits, des All Blacks et, euh, celle des Feebles. Bref, un endroit magique qui risque de le devenir encore plus.

VOIR AUSSI : Atlantropa voulait vider la Méditerranée pour réunir l'Europe et l'Afrique en un seul continent

Une récente étude publiée dans le journal Geological Society of America (GSA Today) fait état de la découverte d’un probable huitième continent aux abords de la Nouvelle-Zélande. Baptisé Zealandia, il étonne par sa taille.  

Zealandia s’étale sur près 4,9 millions de kilomètres carrés. C’est près de 9 fois la France métropolitaine. L’étude relativise quelque peu cette donnée en précisant que 94 % de sa superficie est engloutie sous l’océan.

zealandia_continent_2.gif
MORTIMER ET AL, GSA TODAY (2017)

Pour le moment, Zealandia n'est pas officiellement un continent. Mais les géologues estiment tout de même qu’il devrait intégrer le club des 7 qui compte dans ses rangs l’Afrique, l’Asie, l’Océanie, l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud et l’Antarctique.

Toujours selon les géologues, Zealandia était autrefois une partie du Gondwana, le supercontinent qui a fusionné il y a environ 250 millions d’années avec un autre supercontinent, Laurasie, pour former la Pangée.

Une découverte tardive

Mais alors comment sommes-nous passés à côté de Zealandia pendant tout ce temps ?

Les chercheurs pointent du doigt les techniques d’observation de la croûte terrestre utilisées ces dernières années. "Si dans un premier temps l’élévation de la surface solide de la Terre avait été cartographiée de la même manière que la planète Mars ou Vénus, nous prétendons que Zealandia aurait été étudiée et identifiée comme étant l’un des continents de la Terre bien plus tôt", expliquent-t-ils dans GSA Today.

L’équipe dirigée par le géologue Nick Mortimer affirme également que Zealandia n’est pas un morceau d’un autre continent ou un microcontinent issu de la fragmentation de la Pangée. Zealandia est un continent à part entière.

zealandia.jpg
MORTIMER ET AL, GSA TODAY (2017)

"La partie immergée de Zealandia est géographiquement séparée de l’Australie [NDLR : environ 25 kilomètres de distance] et de l’Antarctique. Il devrait donc être traité comme un continent", assurent les chercheurs.

Bref, Peter Jackson ne s’est pas fichu de nous. La Nouvelle-Zélande est vraiment un endroit magique.

gif_jackson.gif

– Retrouvez l’article de Joseph Earp et Maria Gallucci sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.