L'auteur présumé de la tuerie dans une boîte de nuit à Istanbul le soir du Nouvel An a été arrêté lundi soir. Une information des médias turcs confirmée par le vice-Premier ministre. L'attaque, revendiquée par l'EI, avait fait 39 morts.

C'est une traque de seize jours qui s'achève. L'auteur de la fusillade du Nouvel An dans une discothèque d'Istanbul a été capturé dans le quartier stambouliote d'Esenyurt, ont rapporté différents médias turcs, lundi 16 janvier, notamment Hürriyet sur son site Internet.

Le vice-Premier ministre de la Turquie, Numan Kurtulmus, a félicité la police pour cette capture, confirmant les annonces des médias turcs. "Je félicite notre police qui a attrapé l'auteur du massacre d'Ortakoy. Notre guerre contre la terreur et les pouvoirs à l'œuvre derrière continuera jusqu'à la fin", a-t-il affirmé sur son compte Twitter.

 

 

Selon l'agence pro-gouvernementale Anadolu, le suspect se nomme Abdulgadir M. Il avait déjà été identifié par les services de renseignement et la police anti-terroriste d'Istanbul comme un Ouzbek de 34 ans, faisant partie d'une cellule du groupe État islamique en Asie, selon des articles parus dans la presse turque.

Sous surveillance depuis trois jours

L'homme a été retrouvé avec son fils de quatre ans dans un appartement du quartier stambouliote d'Esenyurt lors d'une vaste opération policière, selon la chaîne de télévision d'État TRT.

Toujours selon TRT, l'arrestation s'est produite lors d'un coup de filet mené conjointement par la police et les services secrets turcs MIT dans la nuit de lundi. La police avait repéré la cache du suspect trois jours auparavant et l'avait suivi pour pouvoir identifier ses complices.

Jeudi, le vice-Premier ministre turc avait déclaré que l'homme, qui avait tué 39 personnes dans la boîte de nuit au bord du Bosphore, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, avait été localisé.

L'EI avait revendiqué la fusillade, parlant d'acte de vengeance contre l'engagement militaire de la Turquie en Syrie.

Avec AFP et Reuters