Une vidéo nous permet enfin de voir à quoi ressemblait l'atterrissage de la sonde Huygens sur le sol de Titan, une des lunes de Saturne, près de 12 ans après son arrivée réelle à destination.

En 2005, une sonde spatiale a traversé l'atmosphère froide et brumeuse de Titan, la plus grosse lune de Saturne, et s'est posée à sa surface.

VOIR AUSSI : Le Very Large Telescope pourra bientôt repérer des planètes habitables dans le système Alpha du Centaure

La sonde Huygens a été envoyée par l'Agence spatiale européenne (ESA) en même temps que la sonde-mère Cassini – en 1997 – pour en apprendre plus sur Saturne et ses 53 lunes (rien que ça).

À travers une nouvelle vidéo postée par la NASA, on peut maintenant revivre la descente de la sonde Huygens sur Titan, 12 ans après son atterrissage.

La vidéo a réellement été tournée depuis la sonde. On traverse ainsi les couches brumeuses de l'atmosphère de Titan comme si on se trouvait dans la sonde. On peut apercevoir des "canaux de drainage", dont la présence suggère que des rivières de méthane liquide existent sur cette lune. Avant de se poser tout en douceur sur la surface, selon la NASA.

nasa_esa_titan_lune_sonde_01.jpg
Un cliché de Titan, pris par la sonde Huygens.
ESA/NASA/JPL/UNIVERSITY OF ARIZONA

Cet atterrissage était plus qu'important car jamais auparavant on n'avait vu Titan d'aussi près.

"La descente de la sonde Huygens et son atterrissage représentent une avancée énorme dans notre exploration de Titan. C'est aussi le premier atterrissage en douceur sur la lune d'une autre planète", explique Linda Spilker, scientifique sur le projet Cassini, dans un communiqué. "Ça a totalement changé notre compréhension de ce monde recouvert d'un océan de brume."

La sonde Huygens a transmis des données pendant sa descente mais s'est éteinte peu après avoir atterri.

Depuis, les scientifiques ont analysé les images et les informations renvoyées sur Terre par l'intrépide petit module de descente, et utilisé la sonde Cassini pour prendre plus de photos de cette lune froide. Cassini a renvoyé des clichés de lacs liquides de méthane et d'éthane sur Titan, et de dunes de sable parsemant la surface de la lune de Saturne.

Cependant, le vaisseau n'aura plus trop d'occasions de prendre des photos de Titan.

Cassini approche la fin de sa mission près de Saturne. En septembre, il se crashera dans l'atmosphère épaisse de la planète, fermant les yeux pour de bon sur ce monde plein d'anneaux et ses nombreuses lunes.

– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.