En plus de sa pétition, Greenpeace a mis en ligne une vidéo afin d'inviter les internautes à exiger de Netflix des efforts pour l'environnement. En effet, le leader de la SVOD ne fonctionne actuellement que grâce aux énergies fossiles.

Vous aimez Netflix ? Oui mais Netflix, lui, n'aime pas assez la planète. Le géant du streaming à la demande ne fonctionne que grâce aux énergies fossiles… 

VOIR AUSSI : Netflix vous regarde quand vous matez des séries

Pour inciter la plateforme devenue mythique à dire non aux énergies polluantes utilisées par ses serveurs, Greenpeace exhorte Netflix à embrasser les énergies renouvelables. En plus de la publication de son rapport 2017 sur les efforts environnementaux des géants du Web, l'ONG a lancé une pétition pour exiger de l'entreprise américaine des efforts environnementaux.

L'opportunité d'être un "role model" ?

Car pour l'heure, Netflix ne dispose pas d'infrastructures propres et utilise Amazon Web Services. Problème : comme Greenpeace le souligne dans son rapport, la plateforme Amazon Web Services est désastreuse (F) sur la transparence énergétique, mauvaise (D) sur l’engagement en faveur des énergies renouvelables et médiocre (C) sur l’efficacité énergétique et l’approvisionnement en énergies renouvelables.

Il faut dire que pour assurer son fonctionnement, Amazon a principalement recours au charbon, mais aussi, en deuxième position, au nucléaire. En se cachant derrière l'entreprise de commerce électronique américaine, Netflix se débarasse bien vite de l'épineuse question des énergies renouvelables.

Les internautes changeront-ils la donne ? S'ils se mobilisent en masse comme les en encourage Greenpeace, il se pourrait bien que la plateforme de streaming n'ait d'autre choix que d'amorcer une sérieuse discussion avec Amazon... sous peine de considérablement perdre son capital sympathie gagné ces derniers mois. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.