Le rover Curiosity de la NASA a fait parvenir de nouvelles images de Mars sur Terre, et on y voit un sol plutôt violet que rouge.

Pendant que les humains vaquent à leurs activités, à des millions de kilomètres de la Terre, le rover de la NASA Curiosity continue lui aussi son bonhomme de chemin sur la planète rouge.

VOIR AUSSI : Pourquoi les photos multicolores du télescope Hubble n'ont rien à voir avec la réalité

Parti de Terre en 2011 et parvenu sur le sol de Mars en 2012, le robot Curiosity explore depuis plus de quatre ans la surface de la planète rouge et nous envoie régulièrement des photos. Et les derniers clichés qu’il a fait parvenir aux ingénieurs de la NASA montrent une planète rouge... finalement pas si rouge que ça.

pia21256_hires.jpg
Les images de roches violettes prises par le robot Curiosity sur Mars.
NASA

La planète violette ?

Prises le 10 novembre 2016, les photos du rover de la NASA ont immortalisé les alentours du cratère de Gale, dans la région d’Aeolis Mensae, sur Mars. Et aux pieds de Curiosity, des roches non pas rouges, mais violettes. Ou du moins, c’est la couleur qu’elles prendraient si elles étaient exposées à la lumière du jour de la Terre.

En cause : un minéral contenu dans les roches en question, l’hématite, qui donne des reflets violets à l’ensemble. Normalement formée à partir d’eau liquide, la présence d’hématite sur Mars renforce l’idée que la planète rouge ait un jour pu abriter de l’eau.

mars_violet.jpg
Vue d'un minéral sur le sol de Mars depuis la caméra du robot de la NASA.
Universal Images Group, Getty Images

Les images prises par le rover Curiosity ont été colorisées par les ingénieurs de la NASA de manière à distinguer les couleurs des roches de la teinte rouge créée par la lumière de l’atmosphère martienne.

"La lumière sur Mars est teintée par l’atmosphère poussiéreuse et cet ajustement permet aux géologistes de reconnaître des schémas de couleurs auxquels ils sont familiers sur Terre", a expliqué la NASA dans un communiqué de presse.

gettyimages-587864586.jpg
Photo prise sur Mars par le robot de la NASA Curiosity.
NASA, Getty Images

Si le rover Curiosity a pu les photographier, c’est parce que les vents dans cette région de Mars, à cette saison, "nettoient" la poussière rouge des roches. Fruit des impacts d’astéroïdes, la poussière, sur Mars, recouvre normalement tout. Pas les abords du cratère de Gale au mois de novembre, apparemment.

Mars, qui es-tu vraiment ? 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.