La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a affirmé samedi à Paris, en marge du mondial de l'automobile, qu'elle souhaitait déployer un million de bornes de recharges pour véhicules électriques en 3 ans.

C'est un objectif ambitieux affiché par Ségolène Royal en marge du mondial de l'automobile, qui s'est ouvert à Paris le samedi 1er octobre. La ministre de l'Environnement a affirmé vouloir déployer un million de bornes de recharge publiques et privées pour véhicules électriques en trois ans.

VOIR AUSSI : La Norvège pourrait bannir les voitures à essence de la vente dès 2025

"Avec 32 000 immatriculations en 2016, la France compte 100 000 véhicules électriques : le nombre de véhicules électriques a ainsi triplé depuis 2014", a-t-elle détaillé dans un communiqué.

"Pour soutenir cette accélération, j'ai annoncé à l'occasion du mondial de l'automobile un million de points de charge pour les véhicules électriques", ajoute-t-elle.

Cet objectif est fixé sur trois ans, précise-t-elle sur Twitter.

Au 5 septembre dernier, il existait 14 242 points de charge ouverts au public en France, répartis dans 4 492 stations, selon une carte diffusée par Ségolène Royal sur Twitter.

L'objectif d'un million de bornes comprend les points de charge publics et privés.

Dans le détail, la ministre prévoit la mise en place de 900 000 points de charge chez les particuliers grâce au crédit d'impôt transition énergétique qui permet le financement de 30 % du coût de ces bornes, et de 100.000 points de charge publics.

Elle annonce par ailleurs la création d'un bonus de 1 000 euros pour les deux-roues électriques.

Avec AFP