Les vidéastes spécialisés dans les armes à feu n'étant plus les bienvenus sur YouTube, certains d'entre eux ont entamé leur migration vers des plateformes d'hébergement de vidéos plus permissives.

Un mois après la tuerie de Parkland, en Floride, où dix-sept personnes ont perdu la vie, YouTube a finalement décidé d'agir à son tour. À la veille de la grande marche organisée par les survivants de la fusillade, la plateforme a annoncé que, à l'avenir, elle allait bannir les vidéos incitant à la vente d'armes, ainsi que les tutoriels dédiés à la manipulation et à la confection d'armes, rapportait Motherboard le 21 mars. Un moyen aussi de répondre aux critiques dont la plateforme a été la cible après le drame.

VOIR AUSSI : Ces jeunes Américains sont les visages du mouvement anti-armes à feu

Si la modération de ces contenus n'est théoriquement prévue qu'à partir d'avril, le ménage semble pourtant déjà avoir commencé : la chaîne de Spike’s Tactical, fabricant et marchand d’armes à feu, a été suspendue, le 20 mars, avant d'être remise en ligne dans la foulée par YouTube, prétextant une "erreur". 

Devenus indésirables, les youtubeurs spécialisés dans les armes à feu ont toutefois trouvé une parade et une solution de repli pour contrer les nouvelles règles. Certains d'entre eux ont notamment eu l'idée de migrer vers... le site pornographique PornHub, qui offre une politique plus permissive en matière de publication de contenu. 

C'est, en substance, la direction qu'envisage de prendre InRangeTV, une chaîne de vlogging et de tutos de près de 150 000 abonnés, rapporte Bloomberg

"Nous ne cherchons aucune monétisation du côté de PornHub. Nous sommes simplement à la recherche d'un refuge pour notre contenu et pour nos téléspectateurs", ont précisé les créateurs Karl Kasarda et Ian McCollum à la BBC. Et s'ils reprochent un recul des droits des citoyens américains, ils dénoncent également la précipitation de YouTube dans la mise en place de ces mesures.

La place et l'attrait du public pour la thématique des armes à feu sur la plateforme ne sont pas négligeables. À titre d'exemple, la recherche "how to build a gun ?" ("Comment construire une arme à feu ?") redirige vers pas moins de 25 millions de résultats, rapporte BFMTV.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.