Des comptes Twitter à plusieurs millions d'abonnés ont récemment été suspendus par Twitter. Ils volaient des tweets et se se liguaient pour partager des posts dans le but de les rendre viraux.

Sale journée que ce vendredi 9 mars pour un petit groupe d'utilisateurs de Twitter qui avaient acquis une réputation d'experts en matière de contournement du système. Le réseau social a décidé de suspendre un certain nombre de comptes populaires, qui comptent des millions d'abonnés à eux tous, selon BuzzFeed.

VOIR AUSSI : Twitter prévoit d’ouvrir la vérification de compte à tous ses utilisateurs

Le problème ? Ils ont volé des tweets sans les créditer et se sont ligués en groupe pour partager des tweets —les leurs et ceux de clients qui les payaient pour cela— dans le but de les rendre viraux.

Beaucoup des comptes suspendus —@Dory, @GirlPosts, @SoDamnTrue, @reiatabie, @commonwhitegiri, @teenagernotes, @finah, @holyfag, et @memeprovider—font partie de ce que l'on appelle les "tweetdeckers". On les appelle ainsi parce qu'ils se regroupent dans des groupes Tweetdeck privés pour préparer leurs plans de viralité (une pratique que BuzzFeed a documentée extensivement).

Contre les règles de Twitter

Ce genre de comportement enfreint les règles de Twitter, qui indique clairement que l'on ne peut pas utiliser Twitter pour spammer qui que ce soit. Les politiques de Twitter sur le spam couvrent de multiples types de comportement, comme le fait de "publier du contenu, des réponses ou des mentions en double ou en grande partie similaires sur de nombreux comptes", ou de "vendre, acheter ou tenter de gonfler de manière artificielle les interactions de compte".

Les Tweetdeckers font pourtant ces deux choses-là pour rendre un post viral, et certains acceptent de l'argent pour faire cela pour des tiers —une autre chose pourtant interdite par Twitter. Twitter a récemment fait une purge de bots (même s'il existe des raisons pour lesquelles il n'ira pas plus loin), a revu ses règles et interdit les vidéos de face-swap (dont beaucoup tombaient dans la catégorie de la pornographie).

Il existe encore plein de problèmes auxquelles Twitter devra finir par répondre, mais sa décision de suspendre des Tweetdeckers connus de tous, est juste une action parmi tant d'autres. Tout cela fait partie de la tentative de nettoyage de sa plateforme, un processus pour lequel Twitter a également fait appel à une aide extérieure.

– Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.