Disparaître de ce nouveau réseau social est un peu plus compliqué qu'il n'y paraît.

Alors, vous avez sauté dans le train en marche et maintenant vous essayez désespérément de savoir comment descendre ? Bienvenue dans le monde de Vero, ce challenger d'Instagram qui débarque dans le cercle pas si fermé que ça des réseaux sociaux. La semaine dernière, l'application a connu une hausse rapide de ses téléchargement. Les utilisateurs étaient attirés par la promesse d'un fil d'actualité sans algorithme (comprenez par ordre antichronologique) et sans publicité – mais on les invite à donner leur mail et leur numéro de téléphone.

Maintenant, les nouveaux utilisateurs sont nombreux à vouloir sortir de là, mais il y a un problème : la procédure pour supprimer son compte n'est vraiment pas simple.

VOIR AUSSI : Vero est-il une alternative intéressante pour un nouveau réseau "vraiment social" ?

Une des raisons pour lesquelles les utilisateurs veulent se désinscrire de l'appli – en plus de ses terribles lenteurs – c'est l'identité de son créateur : Ayman Hariri, fils de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri. Cette richissime famille n'a pas toujours été très réglo sur le plan social, c'est peu dire.

Du coup, certains ont tenté de trouver la sortie, et seulement pour découvrir que ce n'était pas simple. Déjà, il n'y a pas de bouton "supprimer son compte" que l'on peut trouver facilement dans l'appli et pas de formulaire de désincription.

Non, supprimer votre compte est un peu plus compliqué que ça. En fait, il faut soumettre une demande via le site de l'entreprise. 

D'accord.

Et que se passe-t-il une fois le formulaire rempli sur le site pour demander la suppression de votre compte ? Eh bien un pop-up vous dit que "votre requête a été envoyée". C'est tout.

Contacté par Mashable, Ayman Hariri a insisté sur le fait qu'il avait l'intention de faciliter le processus de suppression d'un compte. Et, a-t-il noté, que faire si quelqu'un qui a demandé la suppression de son compte ne voulait en fait pas vraiment supprimer son profil ? "Aujourd'hui, ils nous envoient une demande pour le faire", a-t-il dit. "Ce qui s'est passé plusieurs fois pour nous, c'est que les gens changent d'avis."

Bon, en cherchant bien, il y a quand même un formulaire de contact dans un menu d'aide de l'appli :

supprimer-compte-vero-1.jpg
VERO

Mais là aussi, ce n'est qu'une "requête"...

Donc en fait, il faut peut-être mieux, par sécurité, faire les deux ? Et lorsque vous contactez la société pour demander la suppression de votre compte, soyez on ne peut plus clair histoire de ne pas passer pour le type qui risque de changer d'avis.

Avec de la chance, un jour, votre compte sera supprimé et vous serez libre d'aller perdre votre temps sur d'autres plateformes sociales.

– Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.