L'ancien "philosophe produit" de Google et partisan du "temps bien utilisé" Tristan Harris a quelques conseils pour réussir à s'éloigner de son smartphone.

Si vous aussi, vous avez la sensation de passer bien trop de temps sur votre smartphone, sans en retenir quoi que ce soit, un homme a probablement quelques réponses à vos conseils.

VOIR AUSSI : D'anciens employés de Facebook et Google montent une coalition contre les entreprises qu'ils ont bâtie

Cet homme, c'est Tristan Harris, ancien "philosophe produit" chez Google, et qui s'attaque aujourd'hui à "l'économie de l'attention", avec son organisation Time Well Spent, et plus récemment avec le Center for Humane Technology, coalition d'anciens cadres de Facebook, Google et autres entreprises de la Silicon Valley. C'est lui qui a défini le terme de "temps bien utilisé", ("time well spent", en anglais), une expression, qui porte avec elle des idées de changement dans nos comportements par rapport aux nouvelles technologies, et qui a dernièrement été reprise par Mark Zuckerberg, dans le but d'améliorer l'expérience utilisateur sur Facebook.

Interrogé par Vox (dans la vidéo ci-dessus), Tristan Harris donne trois conseils aux possesseurs de smartphones pour éviter de trop les utiliser :

1. Désactiver toutes les notifications non-humaines. En clair, oubliez celles des médias, des jeux, de Facebook ou d'Instagram, et ne gardez que celles qui indiquent qu'un être humain essaie d'entrer en contact avec vous.

2. Son deuxième conseil a beaucoup fait parler il y a quelques semaines après la publication d'un édito dans le New York Times. Il s'agit de passer votre écran en gris pour éviter que votre œil ne soit attiré par les jolies couleurs de votre smartphone. "En passant en noir et blanc, votre cerveau ne pense pas qu'une app est plus importante qu'une autre", explique Vox. Alors oui, votre smartphone perd en beauté, et les partisans du rangement d'applis par couleur risquent d'être perdu, mais promis, c'est pour votre bien.

3. Ne placez que les applis utiles à votre vie de tous les jours sur l'écran d'accueil. "Personnellement, j'ai Lyft, Maps, le calendrier. Avec aucune de ses applis, je ne peux me faire aspirer dans une espèce de vortex sans fin", continue Tristan Harris. Vox conseille également d'éviter les applis avec du scrolling infini, c'est-à-dire celles comme Twitter, Facebook ou Instagram, qui vous permettent de remonter votre flux de façon quasi-infinie.

Tout ça dans le but de répondre à une question très philosophique au fond, comme l'explique Tristan Harris : "Qu'est-ce qui mérite vraiment votre attention?". Spoiler : probablement pas tous ces signaux envoyés par votre smartphone.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.