L'image est séduisante, mais ce n'est pas tout à fait vrai.

Jeudi 22 février, le très sérieux site Bloomberg publiait un article sous le titre plutôt accrocheur : "En un tweet, Kylie Jenner a fait perdre 1,3 milliard de dollars à la valeur de Snapchat en bourse".

L’article se basait sur une baisse de 7 % de l’action Snap Inc. et faisait croire qu’un tweet de 88 caractères avait pu détruire une portion aussi significative de la valorisation boursière du réseau social. Voici le tweet en question :

VOIR AUSSI : Le PDG de Snapchat se félicite que des utilisateurs détestent le nouveau design de l'application

Oui, Kylie Jenner, star de téléréalité et jeune maman de 20 ans, est l’une des utilisatrices les plus populaires de Snapchat. Et oui, la famille Kardashian a un pouvoir d’influence particulièrement important. Mais c’est un peu facile de couronner Kylie Jenner reine de la chute de Snapchat en bourse même si l’image était tentante.

Les actions fluctuent, et bien sûr, parfois elles fluctuent dramatiquement. Début février par exemple, les actions de Snapchat sont montées en flèches après un rapport sur les revenus record de l’entreprise en 2017 chiffrés à 285,7 millions de dollars.

"Notre travail en 2017 est la preuve que nous n’avons pas peur de faire de gros changements pour assurer le succès à long terme de notre entreprise", avait réagi Evan Spiegel, le PDG de Snapchat, en référence au nouveau design, mais aussi la croissance de son marché publicitaire et la réorganisation de ses équipes.

L'action est repartie à la hausse

Mais non, Kylie Jenner n’a pas ruiné toute seule la valeur boursière de Snapchat. L’action du réseau social était en baisse depuis le début de la semaine. Et à la fermeture du marché jeudi, la courbe était neutre avant de repartir à la hausse.

https_2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f7198682fa4a6bb29-0cea-496f-8cd3-568ed897dd23.png
Google Finance

Comme Bloomberg le signale d’ailleurs dans son article, l’analyste de Citigroup Mark May avait rétrogradé l’action de Snapchat plus tôt dans la semaine citant les critiques négatives quant au redesign de l’appli. En effet, d’autres influenceurs comme le youtubeur MKBHD ou la star Chrissy Teigen avaient exprimé leur frustration un peu plus tôt dans le mois. Des millions d’utilisateurs avaient aussi signé une pétition sur Change.org et aidé à propager un fake tweet expliquant comment revenir à l’ancienne version.

Snapchat révèle les nombreux risques auxquels elle doit faire face

Et toutes ces discussions sur le nouveau design n’étaient pas la seule actualité de Snap Inc. cette semaine. Jeudi, l’entreprise a publié le 10-K, son rapport annuel avec la Securities and Exchange Commission, l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers. Dans ce document, Snapchat partage les nombreux risques auxquels doit faire face une entreprise – parmi lesquels sa dépendance au Cloud de Google, et bien sûr, la compétition avec d’autres plus grosses firmes comme Facebook. Le fait que Snapchat n’ait pas de quartier général mais plutôt différents bureaux dispatchés dans Los Angeles et ailleurs est aussi une menace pour le moral des employés.

Mais tout n’est pas noir pour Snap Inc. L’analyste de BTIG Rich Greenfield a notamment souligné le nombre croissant d’utilisateurs quotidiens de l’appli.

Interrogé par Mashable, le porte-parole de Snapchat n’a pas souhaité commenter le tweet de Kylie Jenner ni ses conséquences. Mais quelques minutes plus tard, Kylie Jenner a ajouté qu’elle "aimait toujours" Snapchat.

– Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.