Dans les prochaines semaines, notre fil d'actualité sur Facebook ne sera plus pareil. On verra plus de posts de nos amis et moins de contenus de pages, comme les vidéos virales.

Facebook va changer à nouveau l'allure de son fil d'actualité pour remettre la dimension sociale au cœur du social media

VOIR AUSSI : En 2018, le nouveau challenge de Mark Zuckerberg est de "réparer" Facebook

Dans un post publié jeudi sur sa page, le PDG de Facebook Mark Zuckerberg a expliqué que l'idée était de remettre en avant les contenus partagés pas nos amis et notre famille, au détriment donc des vidéos virales et posts de médias. "Je change l'objectif que je donne à nos équipes produit : jusqu'ici concentrées à vous aider à trouver du contenu pertinent, elles vont vous aider à avoir des interactions sociales plus significatives", écrit-il.

Il a déclaré que ce changement devrait permettre à tout le monde de se sentir mieux : "La recherche montre que lorsque nous utilisons les médias sociaux pour communiquer avec des gens qui nous tiennent à cœur, cela peut être bénéfique pour notre bien-être. On peut se sentir plus connectés et moins seuls, et cela correspond avec des mesures de bonheur et de santé sur le long terme." Avec moins de messages provenant de pages d'entreprises, de marques et de médias, attendez-vous à voir plus de choses que vos "amis" partagent et aiment.

Mark Zuckerberg n'a nullement fait le lien entre le rôle de Facebook dans la présidentielle américaine de 2016 ou l'ingérence russe à travers la plateforme comme éventuel motif du changement sur le réseau social. Une vidéo montre que les news seront dépriorisées alors que les conversations qui, selon Facebook, suscitent beaucoup d'engagement, devraient en recevoir encore davantage.

Pour que la base d'utilisateurs de Facebook (quelque 2 milliards d'utilisateurs actifs mensuels) soit plus heureuse, il semble que Facebook poussera les statuts très commentés – et pas seulement les "Cool" ou "Merci" mais aussi ceux aux longs commentaires.

C'est donc plutôt la profondeur du post et des commentaires plutôt que le nombre de "likes" qui devrait être prise en compte.

En d'autres termes, les éditeurs, comme Mashable FR, verront certainement le trafic et le nombre de vidéos vues diminuer. Mark Zuckerberg assure que ces changements finiront pas améliorer d'expérience utilisateur de Facebook, évidemment, mais pourraient aussi amener les gens à passer moins de temps sur le réseau social. "Je m'attends aussi à ce que le temps que vous passerez sur Facebook soit plus précieux", a-t-il écrit.

– Adapté par Steven Jambot. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.