Le président américain a invectivé le leader nord-coréen dans une rhétorique digne des cours de récré.

Puéril et ridicule, l'échange n'en serait pas si glaçant s'il ne concernait pas les armes nucléaires. Sur Twitter, le président des États-Unis a invectivé le leader nord-coréen sur la taille de son bouton, "qui est le plus gros".

VOIR AUSSI : Donald Trump est-il nocif pour la santé mentale des Américains ?

Lundi 2 janvier, Kim Jong-un s'est vanté, dans son discours annuel, des capacités nucléaires de son pays – et de l'impact que ceux-ci pourraient avoir sur les États-Unis. "Un bouton nucléaire est toujours sur mon bureau. C'est une réalité, pas une menace", a-t-il ajouté.

En découvrant ce discours, Donald Trump a trouvé opportun de répondre à Kim Jong-un sur Twitter. "Est-ce que quelqu'un de ce pays appauvri et affamé peut lui dire que j'ai moi aussi un bouton nucléaire, sauf qu'il est plus gros et plus puissant que le sien ? Et surtout, mon bouton, il marche, lui !", a-t-il grondé.

Difficile d'entendre parler de ce bouton sans surtout penser à celui qui permet au président américain de commander des Coca Light, comme le révélait en avril dernier un article du Financial Times. En effet, Donald Trump consommerait en moyenne un douzaine de canettes chaque jour, selon le New York Times.

– Retrouvez aussi l'article de Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.