Il y a un moment de gêne auquel personne n'échappe durant une vidéo Facebook Live, même le patron de Facebook Mark Zuckerberg.

"3... 2... 1... En direct" Facebook Live est un service puissant. Nous l'avions utilisé au lancement de Mashable FR pour présenter l'équipe éditoriale, et avons depuis réalisé de nombreuses interview d'acteurs de la tech ou encore d'artistes.

VOIR AUSSI : Facebook va divulguer au Congrès américain les publicités financées par la Russie

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, en fait aussi régulièrement sur sa page personnelle. C'était notamment le cas jeudi 21 septembre où il s'est lancé dans un exercice de mea culpa (que nous vous expliquons ici) visant à calmer les esprits sur le rôle de son entreprise dans l'ingérence russe lors des élections présidentielles américaines de 2016.

L'exercice du direct en vidéo sur Facebook est aussi facile à déclencher que compliqué à gérer : c'est sans filets qu'on se lance. Il faut gérer l'image, le son et ne pas dire de conneries. 

Gêné comme Zuckerberg

Il est aussi préférable d'avoir réfléchi à la façon dont on va le terminer. Et c'est là que la technologie de Facebook n'est pas totalement au point. On rencontre TOUS le même problème. Oui, même Mark Zuckerberg. Regardez ces quelques secondes qui ont clôturé le dernier live de "Zucky" :

Vous avez vu ce regard un peu perdu vers l'objectif ? Il est dû au fait que lorsque l'on appuie sur "Terminer", l'enregistrement de la vidéo se poursuit pendant quelques secondes. 

Et vous savez quoi ? Cela me rassure de savoir que Mark a le même problème que nous lors des Facebook Live. Bon, il intervenait là sur un sujet difficile, mais j'ai terminé la plupart de mes Facebook live sans rien dire, en regardant l'objectif avec un sourire niais.

Si nous pouvions tous les deux éviter ce genre de désagrément qui nuit gravement à notre image à tous les deux, ce serait bien, non ?

facebook-live-fin.jpg
(Oui, c'est moi derrière)
Capture d'écran

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.