Snapchat a rendu inaccessible la chaîne Discover d'Al Jazeera en Arabie saoudite après plusieurs demandes des autorités saoudiennes.

La géopolitique se joue aussi sur les réseaux sociaux, à commencer sur Snapchat. Dans un communiqué envoyé le dimanche 17 septembre à l'agence de presse Reuters, l'entreprise a expliqué avoir supprimé la chaîne d'Al Jazeera sur Discover, son service dédié aux médias, en Arabie saoudite à la demande des autorités locales.

VOIR AUSSI : "Quel est votre avis sur le Qatar ?" : le jeu mobile qui terrifie les Saoudiens

Selon Snapchat, les Saoudiens ont estimé que le média qatari ne respectait pas deux lois en vigueur dans le pays, sans pour autant préciser lesquelles. Dans sa déclaration à la presse, le porte-parole du réseau social a affirmé : "Nous faisons un effort pour nous conformer aux lois locales dans les pays où nous opérons".

Une rupture diplomatique et médiatique

Depuis juin dernier, l'Arabie saoudite et d'autres pays du Golfe ont mis un terme à leurs relations diplomatiques avec le Qatar. L'État monarchique a été accusé de déstabiliser la région et de soutenir des "groupes terroristes". Cette rupture diplomatique a entraîné une fermeture des frontières terrestres et maritimes avec le Qatar, ainsi que plusieurs sanctions médiatiques.

Avant de perdre son canal de diffusion sur Snapchat, Al Jazeera a été privée de son antenne télévisuelle en Arabie saoudite. Privés de cet outil au service de sa diplomatie, les Qataris pouvaient encore compter sur Snapchat et Discover, d'autant plus que la population saoudienne est une des plus connectées sur les réseaux sociaux à en croire les statistiques de Global Media Insight, spécialisé dans le développement des stratégies en ligne.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.