La mémoire de son smartphone : quand y'en a plus y'en a encore. Merci Snapchat, Facebook, Slack et consorts.

On l'a vu arriver mais on s'est entêté à ne pas la voir. Cette alerte "mémoire bientôt pleine" polluait l'écran de notre smartphone tous les jours, jusqu'au moment fatidique : cet instant où, en tentant de prendre une énième photo de ce coucher de soleil parfait pour gratter des likes sur Instagram, le téléphone jette l'éponge. Il ne peut pas prendre, dit-il, ne serait-ce qu'une photo supplémentaire. Hors de question bien évidemment de commencer à faire le tri pour supprimer des images de l'album photo. Alors tant pis pour le coucher de soleil.

VOIR AUSSI : 5 astuces pour économiser l'espace de stockage de son iPhone

Heureusement, il existe une alternative pour éviter de payer du stockage supplémentaire et effacer à la va-vite du contenu de son appareil. Il suffit tout simplement de passer par certaines applis pour prendre une photo, puis de l'enregistrer sur le téléphone.

De l'appli à la pellicule

J'ai personnellement mes habitudes sur Snapchat que j'utilise comme plan B régulier pour photographier et même filmer quand je n'ai plus de place sur l'appareil photo de mon smartphone. Rien à dire, l'astuce vaut vraiment le coup.

Bien sûr, cela fonctionne avec toutes les autres applications qui intègrent un appareil photo. Facebook permet ainsi de sauvegarder sur son album les photos prises depuis l'appli, tout comme Slack : prenez une photo directement depuis l'appli, envoyez-la à vous-même et le tour est joué. Une fois la photo téléchargée, il suffit de cliquer dessus et de l'enregistrer pour la voir apparaître dans votre pellicule qui aurait été autrement trop pleine pour accueillir une photo prise depuis l'appareil photo classique. Pour toutes les applis sociales, il suffit de s'assurer qu'elles ont accès à la caméra du téléphone et au micro pour les vidéos.

Quant à ceux qui souhaiteraient vraiment renouer avec l'appareil photo par défaut, la seule option consiste à libérer de la mémoire pour pouvoir le réutiliser. Voici, donc, six techniques pour le faire ainsi qu'un petit guide pour comprendre quoi supprimer en premier.

– Adapté par Majda Abdellah. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.