Emojis, stories, fresques, arcs-en-ciel... Pour célébrer le "Mois des fiertés", où la communauté LGBT est mise à l'honneur, les réseaux sociaux et géants d'Internet ont lancé des initiatives pour donner plus de visibilité à cette cause.

Voir un arc-en-ciel, c'est plutôt rare. Mais tous les ans, au mois de juin, les villes du monde entier se couvrent de drapeaux, d'affiches aux couleurs de l'arc-en-ciel à l'occasion du "Pride Month" ou "Mois des fiertés" LGBT. Et sur Internet, les réseaux sociaux ne sont pas en reste.

VOIR AUSSI : Tumblr lance un "Safe Mode" pour masquer les contenus pornographiques et violents

Durant trente jours, c'est la fête des communautés lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels et transgenres, queer, et toute autre personne ne s'identifiant pas simplement comme homme ou femme hétérosexuel(le). C'est à cette période qu'ont lieu les marches des fiertés, ou Gay Prides. Lancées après 1969 et les émeutes de Stonewall à New-York (une série de manifestations et d'émeutes de la communauté LGBT suite à un violent raid policier), elles ont aujourd'hui lieu dans de nombreuses villes et capitales du monde : Paris, Washington, Toronto, Londres et bien d'autres encore.

Cette année, les réseaux sociaux ont eux aussi décidé d'honorer les personnes LGBT en arborant émoticônes et logos arcs-en-ciel sur leurs plateformes.

Réagir en arc-en-ciel sur Facebook

Outre des filtres et des stickers disponibles dans les stories, le réseau social Facebook, propriétaire d'Instagram, permet surtout à ses utilisateurs de réagir aux publications et aux commentaires avec un drapeau LGBT pour changer des réactions habituelles.

facebook-reaction-arc-en-ciel-pride-lgbt-gay.jpg
Facebook

Pour pouvoir le faire, il suffit d'aller liker la page LGBTQ@Facebook, et l'option apparaîtra d'elle-même. Comme le raconte 20 Minutes, de nombreux internautes sont ainsi allés troller le juge américain anti-égalité des droits Roy Moore en réagissant à toutes ses publications avec le fameux drapeau.

Les stories LGBT de Snapchat

Pour l'occasion, Snapchat sort le grand jeu : émoticônes, bitmojis, stickers, filtres ET des stories locales pour chaque marche des fiertés prévue dans le monde.

snapchat_emojis.jpg
Snapchat

Et pour couronner le tout, une story mondiale en direct sera activée le 25 juin, pour réunir tous les meilleurs contenus LGBT sous le titre "Pride around the world".

Tinder multiplie les genres

Sur l'application de rencontres Tinder, on pouvait être un homme ou une femme, point. Distinction binaire un peu restrictive quand on connaît la diversité des identités sexuelles et de genre qui existe. À l'occasion du Mois des fiertés, l'appli a donc rectifié le tir et autorisé, notamment en France, l'option "Plus", jusqu'ici réservée aux pays anglophones.

tinder-genre-trans-date-appli.png
Tinder/Numerama

Nous avons maintenant l'embarras du choix, et la possibilité de cocher le bon, celui qui nous correspond. Tinder rend ainsi les choses officielles : son appli de rencontres amoureuses est vraiment pour tout le monde.

Google, plus discret mais néanmoins présent, arbore un joli ruban arc-en-ciel dès que l'on fait une recherche en lien avec les communautés ou causes LGBT. Histoire de mettre de la couleur dans votre navigation Web.

google-lgbt-pride-month-google-rainbow.jpg
Capture d'écran Google/MashableFR

Instagram, de l'art LGBT

Pour le mois des fiertés, Instagram a sorti ses plus beaux stylos : avec l'aide de 6 artistes issus de la communauté LGBT comme Andy Simmonds ou Cute Brute, le réseau social dévoile une série de stickers sur le thème LGBT. Et puisque rien n'est trop beau en ce Mois des fiertés, l'entreprise a fait repeindre un bâtiment de la marque Paul Smith, à Los Angeles, aux couleurs arc-en-ciel.

mur-paul-smith-lgbt-instagram.jpg

Une Silicon Valley très engagée

Toutes ces initiatives ne sont pas étonnantes : les géants des réseaux sociaux, et la Silicon Valley de manière générale, sont conscients et engagés sur ce genre de cause sociale. Le 30 mai dernier, plusieurs PDG de la tech – dont Mark Zuckerberg et Tim Cook, patron d'Apple – ont adressé une lettre au gouverneur du Texas pour l'encourager à renoncer à une loi extrêmement discriminantes envers les personnes transgenres.

Seul mauvais élève dans cette histoire : Tumblr. En plein Mois des fiertés, la plateforme de blog a présenté sa nouvelle mise à jour, qui inclut un Safe Mode pour masquer les contenus sensibles ou pornographiques aux yeux des utilisateurs. Or, des utilisateurs ont réalisé que les contenus LGBT, même ceux ne contenant pas de nudité, de violence ou de caractère sexuel, étaient automatiquement masqués comme sensibles. Dommage.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.