De toutes les émoticônes disponibles sur nos appareils, pas une ne permet aux femmes de dire qu’elles ont leurs règles. Une association d'aide aux enfants veut remédier au problème en soumettant un "emoji règles" au Consortium Unicode.

Taco, poisson tropical, ananas, pistolet à eau : il y a un emoji pour tout ou presque. Mais parmi les 1 851 dessins disponibles sur nos smartphones, tablettes et ordinateur, pas un seul ne permet de parler clairement des menstruations des femmes.

VOIR AUSSI : Comment soumettre une émoticône au Consortium Unicode ?

L'association de droits des enfants Plan International qui soutien également les jeunes filles veut combler cette absence en proposant au Consortium Unicode, l'organisation qui crée et standardise les émoticônes au niveau mondial, un "emoji règles".

emoji-period-regles-designs.jpg
PLAN INTERNATIONAL

Profitant du Menstrual Hygiene Day (journée de l'hygiène menstruelle) le 28 mai, l'association a lancé une campagne sur Internet, notamment sur les réseaux sociaux avec le hashtag #PeriodEmoji.

Un choix participatif

Pour que les internautes se sentent concerné(e)s, l'association propose en fait 5 designs d'emojis possibles sur son site. Il y a la serviette hygiénique tachée, une culotte avec des gouttes rouges dessus, le schéma d'un utérus, un calendrier avec des gouttes de sang et un dernier, avec trois petites gouttes de sang : une souriante, une triste, et une qui semble crispée de douleur.

period_emoji.jpg
PLAN INTERNATIONAL

Les internautes peuvent voter pour leur émoticône favorite et la gagnante sera proposée au Consortium Unicode pour son édition 10.0. Pour l'instant, la culotte semble gagner mais les adorables petites gouttes la talonnent de près.

Pour Susanne Legena, directrice adjointe de Plan International Australie, les émoticônes sont un langage universel et il paraît logique de pouvoir parler des menstruations de cette manière. "Plus de 800 millions de femmes entre 15 et 49 ans ont beau avoir actuellement leurs règles, il n'y a pas un seul emoji pour les représenter. N'est-il pas ridicule qu'on ait un emoji de gobelin rouge au long nez et un emoji de disquette informatique, mais pas d'émoticône de règles ?", demande-t-elle.

Une polémique qui dure

En 2016, Bodyform avait déjà essayé de créer un engouement autour de la création d'un emoji pour les menstruations des femmes. La marque avait lancé la campagne Femojis et une pétition, signée par 38 000 personnes.

"64  % des femmes au Royaume-Uni sont gênées à l'idée de mentionner leurs règles devant un homme"

"Nous voulons briser les tabous autour des règles", avait alors dit Nicola Coronado, la directrice marketing de Bodyform. "Soyons honnêtes, si une aubergine peut devenir l'une des émoticônes les plus utilisées au monde, nous sommes certains que vous pourrez trouver mille et un usages pour les femojis !"

Mais rien de concret n'avait abouti, à part une polémique sur le sujet. Aujourd'hui, Plan International prend un ton plus inquiétant pour rappeler qu'il ne s'agit pas que d'un emoji, mais de tout un tabou qui nuit aux femmes et qu'il faut éliminer. Le site de l'association rappelle que 64 % des femmes au Royaume-Uni sont gênées à l'idée de mentionner leurs règles devant un homme, et que dans les pays d'Afrique, une fille sur 10 ne se rend pas à l'école quand elle a ses règles.

Lors des Jeux olympiques de Rio durant l'été 2016, la nageuse chinoise Fu Yuanhui avait brisé ce tabou en mentionnant l'inconfort dû à ses règles en direct à la télévision. Mais beaucoup de femmes sont encore mal à l'aise à l'idée de parler librement de leurs règles ou même de sortir un tampon ou une serviette hygiénique devant d'autres personnes, surtout des hommes.

En attendant que Plan International arrive à faire adopter ces petites gouttes de sang par le Consortium International, vous pouvez regarder quelles émoticônes les femmes utilisent souvent pour mentionner leurs règles en toute discrétion dans un texto.

– Retrouvez aussi l'article de Rachel Thompson sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.