En Chine, les gens ne sont pas sur Twitter, ils sont sur Weibo. Et le réseau social chinois vient de dépasser son rival américain en nombres d'utilisateurs actifs mensuels, en attendant de gravir d'autres sommets.

Certains d'entre vous n'en ont probablement jamais entendu parler, mais ce réseau social vient de dépasser Twitter en nombre d'utilisateurs.

VOIR AUSSI : La Chine va créer sa propre version de Wikipédia, officielle et approuvée par le gouvernement

Weibo, c'est le réseau social numéro 1 en Chine. Et d'après ses résultats du premier trimestre, il a maintenant 340 millions d'utilisateurs actifs chaque mois. Cela constitue une augmentation de 30 % par rapport à l'année 2016. Mais surtout, c'est 12 millions d'utilisateurs de plus que Twitter, qui plafonne à 328 millions.

Le monopole du réseau social

Deux facteurs peuvent expliquer cela. Premièrement : la population. La Chine comptait 1,3 milliard d'habitants en 2015. Ensuite, Weibo ne subit pas une grande concurrence. Twitter, Facebook, YouTube et consorts sont bloqués dans le pays. Pour se retrouver en ligne, les Chinois ont donc un choix restreint et Weibo s'est vite imposé comme le favori. Pratique pour devenir en quelques années à peine un géant du Web, au niveau national comme international.

Une affaire qui roule

Au quotidien, 154 millions de personnes utilisent Weibo, un chiffre équivalent aux statistiques de Twitter. Et 91 % s'y connectent via leur smartphone.

weibo-interface-utilisateur-accueil.png
L'interface utilisateur de Weibo.

Weibo a également l'air rentable et solide. Au premier trimestre 2017, la plateforme chinoise a réalisé un chiffre d'affaires de 199,2 millions de dollars – une augmentation de 67 % par rapport à l'année précédente. Sans oublier le bénéfice net de 46,9 millions de dollars, une simple augmentation de... 561 % par rapport à l'an passé.

Twitter, de son côté, a réalisé 548 millions de dollars de chiffre d'affaires ces trois derniers mois. Cela peut sembler énorme, mais il s'agit en fait d'une baisse comparé aux résultats des années précédentes. Sans compter la perte nette déclarée par le réseau social américain de 61 millions de dollars.

weibo-publication-statut.png
Les utilisateurs peuvent publier des statuts en haut de la page, comme nous le faisons sur Twitter et Facebook.

Weibo n'est pas encore arrivé en haut de l'échelle : la Chine compte 731 millions d'utilisateurs d'Internet. 53 % sont déjà inscrits sur Weibo, ce qui signifie que 47 % sont encore à convaincre. Un challenge intéressant pour le réseau social, qui peut s'y atteler en toute tranquillité tant que ses rivaux américains sont bannis du Web chinois.

– Retrouvez l'article d'Yvette Tan sur sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.