Durant plusieurs heures dans la soirée du mercredi 3 mai, l'application de messagerie WhatsApp a été en panne dans le monde entier, empêchant ses utilisateurs de communiquer et causant une panique générale.

WhatsApp, l’application de messagerie aux 1,2 milliard d’utilisateurs et possédée par Facebook, a été hors service durant plusieurs heures, entre le mercredi 3 mai au soir et jeudi matin. Panique sur les Internets : mais qu’est-il arrivé à WhatsApp ?

VOIR AUSSI : On pourra bientôt effacer un message déjà envoyé sur WhatsApp

Selon le site Down Detector, qui repère lorsque des sites et applications sont en panne, le problème a débuté vers 22h, mercredi soir, et a touché la majeure partie de l’Europe, du Brésil et des États-Unis. L’application de messagerie ne fonctionnait tout simplement plus et l’entreprise est restée silencieuse sur ce problème planétaire durant un moment. Avant que le porte-parole de WhatsApp reconnaisse à l'agence Reuters, ves 23h45, qu'ils étaient "au courant de la coupure et travaillaient à la réparer".

whats.jpg
"Nos services subissent des problèmes en ce moment. Nous travaillons dessus et espérons restaurer l'ensemble des fonctionnalités prochainement."
WhatsApp / Mashable

Ce qui a évidemment rendu Internet fou. Et comme à chaque fois qu'un site ou une appli ne fonctionne plus correctement, tout le monde s'est rué sur Twitter pour exprimer sa frustration.

Finalement, l'application de messagerie a fonctionné à nouveau aux alentours de 2h du matin, jeudi 4 mai. Un e-mail a notamment été envoyé à la presse. "Plus tôt dans la journée, les utilisateurs de WhatsApp partout dans le monde ne pouvaient plus accéder à l'application durant quelques heures", explique le porte-parole. "Nous avons désormais résolu le problème et nous excusons du dérangement." 

Néanmoins, les causes du problème sont encore totalement floues et l'entreprise ne s'est absolument pas exprimée sur cette question. Selon Business Insider, qui affirme avoir discuté avec des portes-parole de WhatsApp, il s'agirait plus d'un problème technique interne que des difficultés ou une attaque informatique venant d'une source externe.

Adapté par Benjamin Bruel. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.