Avec 100 millions d'utilisateurs glanés en seulement 3 mois, faisant monter son nombre d'utilisateurs actifs à 700 millions par mois, l'application star de partages de photos ne s'est jamais aussi bien portée.

Pour Instagram, rejoindre son grand frère Facebook dans le club très fermé des réseaux sociaux à plus d’un milliard d’utilisateurs n’est plus qu’une question de temps. L’application de partage de photos et de vidéos a en effet annoncé ce mercredi que son nombre d’utilisateurs actifs avait atteint la barre des 700 millions le mois dernier, alors qu’il s’élevait à 600 millions en décembre

VOIR AUSSI : La nouvelle barre de recherche Instagram va pousser plus loin encore notre côté "stalker"

Comment expliquer cette hausse importante, alors que l’application rachetée par Facebook en 2012 a eu globalement eu, ces dernières années, une croissance constante ? La firme de Mark Zuckerberg attribue cette augmentation à plusieurs facteurs : un processus d’inscription facilité, un changement payant en matière d’affichage des photos dans le feed (bien que très controversé à son annonce) et tout un tas d’autres efforts pour attirer du sang frais sur la plateforme.

On ne peut pas non plus ne pas faire peser dans la balance le succès grandissant d’Instagram Stories

On ne peut pas non plus ne pas faire peser dans la balance le succès grandissant d’Instagram Stories, fonctionnalité en tous points similaire aux stories Snapchat. L’application de photos éphémères, ennemie numéro 1 de Facebook, a d’ailleurs perdu de nombreux utilisateurs ces derniers mois au profit d’Instagram.

Contrairement à WhatsApp, à Messenger et à l’application Facebook, Instagram n’a toutefois pas été déclinée dans une version "Lite", qui permet de cibler tout particulièrement les marchés en développement. À noter toutefois que l’application dispose désormais d’un mode hors-ligne sous Android, permettant d’effectuer quelques actions même lorsqu’aucune connexion Internet n’est disponible.

Instagram a affirmé que cette récente hausse était la plus importante de ces 7 dernières années, constituée en grande partie par de nouveaux utilisateurs localisés hors des États-Unis. Il s’avère d’ailleurs que la plateforme compte désormais plus d’utilisateurs en dehors de son pays natif. Reste à voir maintenant si elle parviendra à atteindre le milliard d'ici l'été.

– Retrouvez l'article de Karissa Bell sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.