Salt Bae est allé donner sa voix lors du référendum turc. Et forcément, il n'a pas voté comme tout le monde.

Salt Bae ne fait pas qu’assaisonner des steaks. Il va aussi voter.

VOIR AUSSI : Référendum en Turquie : un succès étriqué et contesté pour Erdogan

Oui, le chef Nusret Gökçe, aKa Salt Bae roi des bouchers et d’Instagram, est allé voter. Et près d'un million de personnes ont déjà aimé sa photo sur Instagram.

Dimanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan proclamait la victoire du oui dans un référendum lui accordant des pouvoirs renforcés.

İşlem tamam#saltbae #saltlife #salt

Une publication partagée par Nusr_et#Saltbae (@nusr_et) le

Un "oui" inquiétant pour la démocratie en Turquie

Est-ce que ce résultat, obtenu de justesse et contesté, craint pour la démocratie ? Eh bien oui. Les nouveaux 18 amendements constitutionnels additionnels prévoient de supprimer le poste de Premier ministre. De quoi donner à Erdogan encore plus de pouvoir judiciaire, et lui permettre de se présenter pour encore deux mandats de cinq ans. Erdogan est notamment critiqué par le communauté internationale pour avoir mis en prison un nombre sans cesse croissant de journalistes et d'opposants politiques.

De sérieuses questions se posent quant à la légitimité de ces résultats. Et le parti de l’opposition a demandé le recomptage de près d’un tiers de votes.

– Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.