Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens sur les stories d'Instagram vient de dépasser celui de Snapchat. Faut-il sonner le glas pour l'inventeur des stories ? On l'ignore, mais cela n'empêche pas Facebook de continuer à copier son concurrent.

Instagram peut officiellement faire péter le champagne. L'appli détenue par Facebook avait déjà fait clairement comprendre que son objectif numéro un était d'enterrer Snapchat sous une tonne de nouvelles fonctionnalités similaires à celles de son concurrent.

VOIR AUSSI : Snapchat devient un vrai catalogue de stories avec son nouveau moteur de recherche

Maintenant, Instagram se contente de tourner – et retourner, et retourner – le couteau dans la plaie : les stories Instagram ont désormais 200 millions d'utilisateurs actifs chaque jour. Donc plus que sur Snapchat.

Pour fêter ça, Instagram a aussi annoncé de nouvelles fonctionnalités – ressemblant encore et toujours à celles déjà proposées par Snapchat.

De nouveaux geostickers

Instagram passe à la vitesse supérieure avec ses "geostickers", des autocollants spécialement dessinés pour des lieux précis dans une poignée de villes. Instagram a étendu cette option à Chicago, Londres, Madrid et Tokyo.

D'après l'appli, tous les nouveaux stickers ont été créés par des artistes locaux, dont on peut voir le nom en tapant sur l'autocollant dans l'application.

villes-chicago-geostickers-instagram-stories.jpg
Instagram

Épingler des stickers

On peut maintenant épingler des stickers à un endroit précis de la vidéo dans ses stories Instagram. L'autocollant suivra alors l'objet sur lequel il est collé, comme sur... Snapchat, qui avait lancé l'an dernier le suivi de mouvement pour ses émoticônes.

geostickers-instagram-stories.jpg
Instagram

Stickers à selfies

Enfin, Instagram ajoute de nouveaux "stickers à selfies" qui permettent de créer ses propres stickers. Il suffit de prendre une photo de soi dans l'application, puis de la détourer avec le nouvel outil. Ce n'est pas exactement un clone de l'outil ciseaux de Snapchat, mais ça s'en rapproche quand même énormément.

Tout ceci n'est qu'un détail dans l'assaut général de Facebook à l'encontre de Snapchat. Des copies des fonctionnalités de l'appli au petit fantôme ont émergé partout ces derniers mois : fil d'actualité Facebook, Messenger, WhatsApp et, vous l'aurez compris, Instagram. Maintenant que ce dernier a franchi une étape-clé, on ne voit plus la fin de ce lynchage tech en règle.

– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.