L'ajoutera ? L'ajoutera pas ? Après des années de rumeurs autour de l'ajout d'un bouton "Je n'aime pas" sur le réseau social, il semblerait que Facebook ait décidé d'au moins en tester l'usage.

Vous en rêviez depuis des années ? Eh bien il n’est pas encore tout à fait là, même si Facebook s’apprête à en tester un dérivé. Le fameux bouton "Je n’aime pas" va faire son apparition sur Facebook Messenger sous la forme d’un pouce baissé, en opposition à son fameux pouce levé pour "J’aime".

VOIR AUSSI : Facebook teste "Discover People", une fonctionnalité pour nous faire rencontrer des inconnus

Une décision qui peut surprendre lorsque l’on sait que la firme de Mark Zuckerberg s’est toujours montrée réticente à l’idée de laisser à ses utilisateurs la possibilité d’exprimer une émotion "négative". Et ce même si les Réactions ("J'adore", "Whaou", "Grrr"...), ajoutées voilà plus d’un an sur le réseau social, comptent parmi elles la colère ou la tristesse (car si elles sont bien "négatives", elles restent des réactions orientées).

Ce fameux pouce en bas pourra donc être utilisé dans le cadre d’une conversation sur Messenger, en réaction à un message précis, comme il l'est déjà possible sur iMessage sur iOS 10 ou sur Slack, la messagerie instantanée professionnelle. Le site TechCrunch, qui rapporte l'information, en a obtenu un aperçu :

facebook-messenger-reactions.png
Capture TechCrunch

Il ne s’agit là pour Facebook que d’un test mené auprès de quelques utilisateurs, qui n’indique en rien qu’une telle option débarquera prochainement directement sur dans nos feeds. "C’est un petit test où nous permettons à des gens de partager un emoji qui représente le mieux leur sentiment à propos d’un message", a rapporté un porte-parole de la firme à Tech Crunch.  

Le site spécialisé explique également que Facebook considérerait ce bouton plus comme un "Non" qu’un "Je n’aime pas". "Ils expérimentent pour savoir si des réactions sont utiles pour des votes et une logistique plus rapides. C’est pourquoi ils offrent une option Oui-Non, même si les gens considèrent naturellement [ce pouce baissé] comme un bouton 'Je n’aime pas'."

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.