Le nouveau plan de Twitter pour mettre à mal le harcèlement et les spams sur sa plateforme commence enfin à prendre forme.

Après avoir ouvert la possibilité de signaler un tweet nous mentionnant même si l’utilisateur nous avait bloqués, Twitter vient de dévoiler une série de nouvelles mesures destinées à réduire le harcèlement et à tenir éloignés de la plateforme les utilisateurs les plus nocifs.

VOIR AUSSI : Pourquoi nous devrions arrêter d'utiliser le mot "troll" pour les agressions verbales et le harcèlement

Pour commencer, Twitter tente d’éviter que les utilisateurs qui ont été bannis à vie du réseau social puissent ouvrir de nouveaux comptes. Mais Twitter reste encore assez vague sur les détails du fonctionnement de cette mesure.

"Cela concerne particulièrement les comportements les plus récurrents de certains comptes créés exprès pour insulter et harceler des utilisateurs de Twitter", écrit Ed Ho, vice-président en charge de l’ingénierie, dans un post de blog.

Si la mesure fonctionne, cela pourrait mettre fin à l’éternel problème que connaît Twitter à propos des harceleurs les plus déterminés qui ne quittent jamais vraiment la plateforme puisqu’ils ne cessent de créer de nouveaux comptes dès que les précédents ont été bannis.

Une barre de recherche sécurisée et filtrée

Twitter a également identifié deux nouvelles fonctionnalités sur lesquelles travailler pour que les utilisateurs puissent contrôler ce qu’ils voient sur la plateforme : une nouvelle barre de recherche "sécurisée" avec la possibilité de bloquer du contenu "potentiellement sensible" ou partagé par des comptes qu’on a choisi de mettre silence (avec le mode mute) ou de bloquer.

Dans le même sens, l’application de Jack Dorsey élabore aussi une fonctionnalité permettant de minimiser "les réponses potentiellement insultantes ou peu appropriées pour ne montrer que le plus pertinent d’une conversation". En gros, il s’agirait d’un filtre de qualité capable de bloquer les spams et autres injures, à moins que vous ne cliquiez pour afficher vraiment l’intégralité des réponses à votre tweet.

Twitter a annoncé que les utilisateurs pourraient voir ces fonctionnalités débarquer "dans les prochaines semaines" sans plus de précision. Mais elles sont la preuve des efforts du réseau social contre le harcèlement en ligne. "Nous mesurons au quotidien nos progrès contre le harcèlement. Mais nous devons progresser chaque jour un peu plus", a promis Jack Dorsey le mois dernier sur Twitter.

– Adapté par Louise Wessbecher. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.