Dans un post publié mercredi, Facebook annonce que son appli de messagerie Messenger compte aujourd'hui plus d'1 milliard d'utilisateurs, comme WhatsApp ou Facebook Groups.

La stratégie initiée par Facebook pour attirer toujours plus d'utilisateurs sur son appli de messagerie porte ses fruits.

VOIR AUSSI : Messenger imite les "snap-codes" en ajoutant la fonctionnalité du scan de profils

Facebook Messenger vient de franchir une nouvelle étape : l'entreprise a annoncé mercredi 20 juillet dans un joli messsage de remerciement posté sur son blog que le nombre d'utilisateurs de l'appli estimé à 900 000 en avril dernier dépasse aujourd'hui le milliard.

Et pour fêter ça, Facebook va lancer une nouvelle fonctionnalité permettant d'ajouter des animations aux messages Messenger à chaque fois que l'emoji ballon sera envoyé.

22 millions de GIFS envoyés chaque jour

Facebook a également révélé des données relatives aux expériences utilisateurs sur son appli. Plus de 17 milliards de photos sont échangées tous les mois et plus de 22 millions de GIFs sont envoyés chaque jour. Le business n'est pas en reste, et les entreprises partagent plus d'un milliard de messages avec des clients depuis Messenger qui abrite désormais plus de 18 000 bots. (Les dernières annonces faisaient état de 11 000 bots.)

Ainsi, Messenger devient le quatrième service de Facebook à atteindre le milliard. Faceboook Groups, WhatsApp et l'appli Facebook ont eux déjà passé le cap. Et Instagram a déjà fait la moitié du chemin, avec 500 millions d'utilisateurs.

Le succès de Messenger est d'autant plus étonnant lorsqu'on se rappelle que l'appli ne comptait que 200 millions d'utilisateurs en 2014 au moment où elle était devenue indispensable sur son smartphone – les fenêtres de conversations ayant disparues de l'appli Facebook. La nouvelle avait d'ailleurs mis certains utilisateurs, forcés de télécharger l'appli, en colère. Mais depuis, l'eau a coulé sous les ponts et Messenger a enchaîné les nouvelles fontionnalités à un rythme effrené, en lancant notamment une plateforme de bots dédiée aux développeurs. Dans l'unique objectif d'attirer plus d'utilisateurs. Pari réussi.

– Adapté par Majda Abdellah. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.