Rater son avion à cause d'un sextoy, c'est quand même un motif assez particulier.

Vous êtes du genre à oublier de retirer votre ceinture ou votre montre lors des contrôles de sécurité à l'aéroport ? Rassurez-vous, on a trouvé pire que vous. Et surtout, bien plus embarrassant.

VOIR AUSSI : La fabrique de la femme artificielle : du mythe de Pygmalion aux "sex dolls" en silicone

Mardi 7 août, des agents de sécurité de l'aéroport de Berlin-Schönefeld découvrent un objet suspect dans l'une des valises d'un passager. Passé aux rayons X, le bagage semble contenir un objet explosif. Le Terminal D est fermé, le propriétaire dudit sac questionné. 

Au début, l'homme de 31 ans à qui appartient la valise explique que son sac contient des "trucs techniques", selon la CNN. Pas la meilleure idée, lorsque l'on se retrouve face à des policiers d'un aéroport. Après une heure de questions, et l'intervention d'une équipe de déminage, il finit par admettre qu'il ne s'agit pas d'une grenade ou d'une bombe mais... d'un sextoy, qu'il aurait acheté pour sa copine. En début d'après-midi, le Terminal a été réouvert au public, et le trafic a pu reprendre correctement après plusieurs heures d'immobilisation. Et pour l'anecdote, le passager a pu embarquer avec son jouet pour adulte. 

Mauvais coup du hasard, ce drôle d'incident est survenu en même temps qu'un autre souci à l'aéroport de Francfort cette fois-ci. En effet, une famille française est passée par erreur au travers de contrôles de sécurité. 7 000 passagers n'ont pas pu quitter la ville à cause de ce problème. Vraiment pas le meilleur jour pour prendre l'avion, donc. Un peu comme le 3 août dernier, à Orly

Quelque chose à ajouter? Dites-le en commentaire.