Les joueurs croates ont été submergés par l'émotion sur le but de Mandzukic qui leur a donné l'avantage et les a qualifiés pour la finale du Mondial. Un pauvre photographe de l'AFP en a fait les frais et nous offre de belles images, prises sous la mêlée.

Yuri Cortez, photographe salvadorien qui travaille pour l'AFP au Mexique, couvre pour son agence la Coupe du monde de football 2018 en Russie. Et il se souviendra de la 109e minute de la demi-finale Croatie-Angleterre.

VOIR AUSSI : Pour l'union nationale française autour du foot est d'autant plus joyeuse

Le numéro 17 Mario Mandzukic venait de donner l'avantage aux Croates. Exultant, il a foncé vers le bord du terrain où il a été rejoint par ses coéquipiers. L'attroupement s'est transformé en tas de joueurs croates. En-dessous d'eux : Yuri Cortez.

"J'étais en train de changer d'objectif alors que les joueurs s'approchaient de moi", a raconté Yuri Cortez à l'AFP. "Ils ont continué à s'approcher et ils me sont tombés dessus. C'était un moment de folie, ils étaient très heureux. Et à un moment, ils se sont rendus compte que j'étais en dessous !", rigole-t-il.

Écrasé sous leur poids, le grand professionnel a continué à faire ce qu'il fait de mieux : prendre des photos. 

yuri-cortez-afp-croatie.jpg
Les footballeurs croates fêtent leur deuxième but du match contre l'Angleterre et tombent sur Yuri Cortez, photographe de l'AFP.
Carl Recine, REUTERS

Il les a lui-même mises en ligne sur son compte Twitter. Admirez le travail :

Les joueurs croates ont ensuite pris soin de s'inquiéter de son état : "Ils m'ont demandé comment j'allais. Un a récupéré mes objectifs et un autre (le défenseur Domagoj Vida) m'a fait une bise."

Le jeu a repris avec le résultat que l'on sait : 2-1 pour les Croates, qui retrouveront dimanche la France en finale du Mondial. Coup d'envoi à 17 h, heure de Paris.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.